Bohemia Interactive, c'est le studio qui a développé DayZ, un mod créé en 2013 à partir d'ARMA 2. C'est aussi les gens derrière ARMA 3, qui moulinait avec le Real Virtuality Engine, et daté lui aussi de 2013. La firme possédait aussi le Enforce Engine utilisé dans des titres moins pompeux comme Carrier Command ou Take on Mars. Mais depuis ces années, des technologies sont apparues, et il fallait au studio un nouvel outil pour donner vie à ses ambitions. Et pour y parvenir, voici le Enfusion Engine qui va remplacer les deux papis. On pense qu'ARMA 4 pourrait être sur les rails, surtout que les images dévoilées y font penser irrémédiablement, ne serait-ce par le côté photoréaliste, qui est une charte graphique des ARMA.

 

Le moteur à venir est codé en C++, et incorpore le langage Enforce OOP scripting. Il est sous DX12, et il est spécifié qu'il est construit pour les PC 16 coeurs Master Race. Ça aussi, c'est l'ADN des moteurs du studio, tirer un maximum sur la puissance des CPU, et pas tout confier au seul GPU. ARMA 3 fut populaire également parce qu'il était possible d'y adjoindre des mods et des missions, ainsi que servir de benchmark pour tester les processeurs. Il n'y a pas de raison que cela s'arrête, puisque la vidéo de présentation montre des outils faciles à prendre en main.

 

En tout cas, il a sa place, et il nous tarde de le voir en action, car il est très prometteur, et offrirait une autre perspective à la salve de jeux Unreal Engine 5 qui s'apprête à débarquer !

 


Un poil avant ?

O11 Dynamic EVO : Lian Li et Der8auer ont encore amélioré la recette !

Un peu plus tard ...

Ventes de jeux vidéo : Halo presque pas timide

 Bohemia Interactive n'est pas mort, même s'il est très loin d'être le plus actif, il bosse sur son prochain joujou 3D 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !