Il faut dire qu'elle est sur le terrain depuis bien longtemps ! Lancée officiellement en 2007, elle avait fait ses débuts chez Intel la même année avec les plateformes X38 et P35 (mais qui pouvaient aussi être compatibles DDR2) pour les Core 2 Duo/Quad, tandis qu'il a fallu attendre 2009 et le socket AM3 avec les Phenom II pour en profiter chez AMD (également avec une rétrocompatibilité en option pour la DDR2).

La DDR3 aura mis plusieurs années pour s'éclipser face à la DDR4 arrivée en 2014 et elle ne représentait en 2021 plus que 8 % (approximativement) du marché, contre 90 % pour la DDR4, 1 % pour la DDR2 et 1 % pour le reste (DDR, autres). Avec l'arrivée de la DDR5, on peut maintenant s'attendre à ce que la présence de DDR3 s'amenuise encore et c'est exactement ce qu'anticipe TrendForce, affirmant avoir constaté une diminution très rapide de l'offre ! Et par conséquent, les prix devraient grimper ! 

 

crucial ballistix ddr3

 RIP Ballistix !

 

Plusieurs facteurs entrent ici en jeu. D'une part, l'analyste pense que gros acheteurs augmentent leurs stocks par crainte de pénuries et de hausse des prix sur un marché du semiconducteur toujours incertain et dans un contexte géopolitique instable. Après tout, la DDR3 reste un choix encore assez commun pour équiper bon nombre d'appareils électroniques et réseau du quotidien. 

Ensuite, TrendForce a aussi vent que les géants coréens de la mémoire Samsung et SK Hynix seraient en train de réduire leur production de DDR3 et planifieraient désormais son passage au statut End of Life (EOL). À l'inverse, Micron aurait l'intention d'en produire au moins jusqu'en 2026 (la production serait par ailleurs transférée aux USA) et continuerait donc à en proposer longtemps après ses concurrents coréens, mais certainement tout de même en quantité moindre qu'actuellement.  Enfin, il ne faudrait s'attendre à aucun boost de la production de DDR3 pour l'instant du côté des constructeurs taiwanais (tels que Nanya, Windbond) et chinois (tels que CXMT, GigaDevice, JHICC).

 

Voilà qui servira potentiellement d'avertissement à tous ceux ayant encore une machine en DDR3, trouver une pièce de remplacement ou augmenter sa quantité de DRAM risque d'être plus difficile et surtout plus couteux à l'avenir, quand bien même la DDR3 devrait continuer à exister encore un  bon moment dans le commerce, même marginalement. Au pire, il restera toujours le marché de l'occasion... (Source)

Un poil avant ?

BHI, quelle perte de performances en pratique ?

Un peu plus tard ...

Des BIOS pour le Ryzen 7 5800X3D aussi chez ASUS et MSI

Les 18 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !