Quand Intel a lancé son Comet Lake desktop, que l'on peut globalement définir comme du Skylake avec des fréquences plus hautes et plus de coeurs, il a aussi introduit son nouveau socket, le LGA1200. Quel avenir pour lui ? On se doutait qu'Intel le ferait pour deux générations, et donc Rocket Lake était pressenti pour être ce second larron. D'ailleurs, on espère que la série 400 sera compatible Rocket Lake, autrement aucun intérêt, mais comme le géant a déjà fait ça sur son LGA1151 et les chipsets 100/200, 300, on peut craindre qu'il ne recommence.

 

Pour ce qui est des infos qui circulent, Rocket ne serait pas qu'un raton laveur cyborg, ce serait un processeur de bureau gravé en 14nm, mais avec cette fois une architecture Ice Lake, et non plus Skylake. Dans les petits papiers de MSi, on a pu voir que ce dernier confirmait la compatibilité de Rocket Lake avec le chipset H410, pour les déclinaisons 65W uniquement. Évidemment, le document en ligne MSi a disparu du site, ce qui peut vouloir dire que l'information était vraie, mais divulguée trop prématurément. Intel a intérêt à se remettre de tout ça, car Rocket devrait se palucher Zen 3 en forme, à supposer qu'il arrive déjà à se défaire en applicatif de Zen 2, redoutable et ayant dépassé le maitre il y a un an à la louche.

 

rocket h410


Un poil avant ?

Soldes • Vengeance RGB Pro 16Go 3200 MHz C16 à 87,90 €

Un peu plus tard ...

Les Ryzen 4000G sont disponible à la vente... en Thaïlande

Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !