Les tests parus sur Ryzen 3000 ont mis en lumière les progrès réalisés sur l'architecture. Incapable de faire autre chose que du 14nm depuis 4 ans, Intel a pourtant tenté une conférence afin de mettre en avant ses solutions. C’est quand le feu couve que les pompiers sortent les lances, le fait est que Ryzen 3000 a renversé l'ordre établi, et qu'Intel doit temporiser avec le fiasco 10nm et le futur 7nm. Alors sur des slides, projetés à la conférence, Intel a montré par ses propres moyens qu'il restait le meilleur. Avec des benchmarks minutieusement sélectionnés, il a prouvé de main de maître que son 9700K et 9900K étaient meilleurs que le Ryzen 9 3900X. Dans des cas très spécifiques, et sur la performance monocoeur, Intel a donc rassuré. Vraiment ? Qui ? La firme elle-même ?

 

Troy Severson a quant à lui lâché une série de phrases qui sont plus orientées gaming. Il a confirmé que le 9900K était toujours le meilleur processeur pour jouer. On serait tenté de dire oui tant qu'il joue un gros rôle, à savoir en Full HD, mais en UHD où le GPU limite, cela s’apparente à une médaille en chocolat. L'argument déployé quand même fait sourire quand on est dans le gaming et le hardware, puisqu'il dit qu'AMD avec son 12 coeurs ne rivalise pas avec le 9900K et ses 8 coeurs. On sait bien que les jeux ne sont pas encore développés dans le but d'exploiter des 12 coeurs ou plus, aussi Troy enfonce une porte ouverte.

 

amd vs intel v2

 

Mais quand AMD reste derrière en gaming FHD (le 9900K est 3% devant le 3900X et 3700X en gaming FHD), il atomise en applicatif le 9900K, malgré les benchs orientés sélectionnés pour la conférence. Et au prix du 9900K, on a quasiment le 3900X, ou on est 200€ au-dessus du 3700X (meilleur en applicatif de 17% et au même niveau que le 3900X en jeu), évidemment quand on met le prix dans la balance, Intel n'a plus d'attractivité. Mais avec ce genre de manifestation, on comprend pourquoi Intel ne baisse absolument pas ses tarifs alors qu'il n'a jamais été autant dominé en performances et en prix par son concurrent depuis les 10 dernières années.

 

Au final, ce type de manoeuvre de dénigrement de la concurrence sous des airs de "beau joueur" n’est pas très sain, et Intel devrait concentrer ses énergies pour le 10 et le 7nm, et faire le canard pendant ce temps. Quand Nvidia a été "dominé" par AMD lors de la période Fermi (encore que les GTX 480 offraient les meilleures performances également comme c’est le cas du 9900K en gaming FHD), il a fait profil bas et a su trouver les forces pour revenir. Et depuis ce moment, il n'a plus lâché l'étreinte sur la concurrence au point de prendre de l'avance et de ne plus la perdre. Au contraire d'Intel qui a endormi le marché à sa guise, faute de concurrence. Mais elle est revenue, et pas qu'un peu !

 

de funes peurMamamia, AMD est dans la pièce !

 Morale et finances font-elles bon ménage ? Bien sûr que non, et voilà ce qui arrive quand on a un peu le feu aux fesses... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 36 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !