Chose promise, chose précipitée due, Coffee Lake fait (déjà) suite à Kaby Lake, comme "huitième génération" en tant que refresh du refresh de Skylake, toujours en 14 nm. La gamme complète n'est pas dévoilée (on commence à en avoir l'habitude), seuls deux i5 et deux i7 de la série U (basse consommation mobile) sont de la partie. Au moins, on ne se plaindra pas d'une multiplication inutile des références ! Tous sont compatibles DDR4-2400 et LPDDR3-2133 sur deux canaux, et sont accompagnés d'une Intel UHD Graphics 620. Les dernières extensions d'Intel sont supportées, telles les SGX, AVX 2.0 et autres AES-NI. La consommation n'est pas ouvertement communiquée, mais Intel parle de "à partir de 15W".

 

Cé Pé HouFréquence base et haut dans les toursFais-moi battre mon coeurTu me caches quelque chose, chérie ?Fréquence de la solution graphique ?
i5-8250U 1.6 - 3.4 GHz 4/8 6 Mégots Jusque 1100 MHz
i5-8350U 1.7 - 3.6 GHz 4/8 6 Mégots Jusque 1100 MHz
i7-8550U 1.8 - 4.0 GHz 4/8 8 Mégots Jusque 1150 MHz
i7-8650U 1.9 - 4.2 GHz 4/8 8 Mégots Jusque 1150 MHz

 

Les quadcores se sont donc enfin installés sur la série U, ce qui n'était pas le cas sur Kaby Lake, un portable à l'autocollant i7 pouvant tout à fait dissimuler un CPU à seulement deux cœurs. Cela provient sûrement de l'influence d'AMD, ayant proposé des octocores sur le segment grand public. En effet, le fondeur de Santa Clara ne pouvait pas se laisser distancer sur les ordinateurs portables, où doubler les coeurs d'une machine basse consommation serait encore plus efficace. On notera également que les fréquences de boost prennent un envol considérable, il faudra vérifier en test ce qu'il en est au niveau du throttling.

 

coffee lake die t [cliquer pour agrandir]

CPU et GPU coexistant paisiblement sur un même die

 

coffee lake u series

L'augmentation simultanée du nombre de coeurs et de la fréquence permet au géant d'annoncer un gain de 2.3x en utilisation multitâche du i5-8350U par rapport à un antique i5-3317U (histoire d'être sûr de mettre le nouveau venu bien à son avantage). De manière plus significative, un i7-8550U est donné comme 40% plus rapide qu'un i7-7500U sous une charge de travail imposée par la suite Office, et 28% sur Adobe Lighroom. Pour ce test, les deux processeurs ont été configurés au même TDP (15W) ce qui est très encourageant au niveau du ratio performances-consommation, bien que doubler le nombre de cœurs permette une amélioration maximale théorique de 100% dans les applications entièrement parallélisables.

 

Les premiers portables (comme l'Acer Swift 3, dont les spécifications CPU collent avec les informations officielles) sont prévus pour septembre, les processeurs desktop pour l'automne, et les autres produits de différents facteurs de forme pour un futur encore non daté. Le prix n'est pas non plus dévoilé, ce qui n'est pas si handicapant étant donné que ces processeurs seront vraisemblablement soudés sur les cartes mères des PC portables équipés.

 

On regrettera cependant le manque d'information sur la déclinaison pour bureau, notamment pour clarifier le (les ?) nouveau chipset. Rendez-vous en septembre pour en savoir plus !

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 44 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Test • Asustor AS6404T

Apollo lake dans les NAS d'Asustor   Si chez Asustor les NAS semi-pro se ressemblent, ce n'est qu'en apparence. Voilà donc que débarque au Comptoir l'AS6404...