Une semaine, voilà ce qui sépare les joueurs des premières joutes sur Battlefield 1. La beta ouverte a été un gros succès, qui a permis à Dice de peaufiner son netcode, et apporter quelques améliorations à l'équilibre des engins de mort. Il n'était pas question pour le suédois certes talentueux de louper son lancement comme il a pu le faire avec Battlefield 4. Pour avoir un jeu au "réalisme" virtuel, c'est à dire donner au joueur le sentiment qu'il participe à une bataille historique, le Frostbite 3 dans sa dernière révision fait mal aux yeux, il déchire la rétine, bref il envoie du pâté ! On a vu divers Performance Test de cette beta qui montraient un jeu plutôt bien optimisé, ouvert à des machines dont l'âge pouvait être considéré comme canonique. En ce sens c’est une excellente nouvelle.

 

Il y a ensuite tout un tas d'options sur lesquelles jouer de la réglette vous fera gagner de précieuses images par seconde. Mais au final quel rendu on a, tantôt que vous jouiez avec le preset bas, ou ultra ? Qu'est ce qui change en pratique ? Candyland a fait le boulot pour vous, et vous allez voir que même en version basse, le jeu reste flatteur pour les yeux. En version ultra, ça fourmille de petits détails supplémentaires et plus précis, de textures plus fines, et d'une distance d'affichage de celles-ci. Ca reste quand même sympa, et pour ceux qui sont allergiques au multijoueurs, il y aura un mode solo qui devrait être rythmé.

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 28 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !