Il y a une semaine, Techland lançait son DLC nommé The Following pour le jeu Dying Light. Le principe est simple et connu : survivre dans un monde ouvert mais limité aux attaques de zombies, tous plus chelous les uns que les autres. Ce contenu additionnel offre une nouvelle aire de jeu, et vous permet de gambader dans la prairie à dos de buggy, un crâne qui explose sur un pare-choc est beaucoup plus musical il faut le dire, la tessiture de l'os qui se brise est incomparable pour les fins mélomanes ! Bref c'est un jeu violent mais faut essayer de vivre en journée pour gameller, et survivre la nuit quand les zombies ont la dalle.

 

Gamegpu qui a changé de répertoire en .com mais qui reste écrit en russe a testé le jeu avec son panel de GPU désormais plus complet depuis qu'il a introduit, façon de parler, Fiji dans ses graphiques. Si le moteur maison Chrome Engine met sur un pied d'égalité AMD et Nvidia sur le preset élevé, dès que ça grimpe sur très élevé, les Radeon encaissent mal sur ce titre, et ce n'est pas un problème de VRAM puisque GTX 980 et Fury X en ont autant l'une que l'autre. Niveau processeur, on connait déjà la chanson, et il est vraiment temps qu'elle change parce que ça fait 4 ans au moins qu'on l'entend...

 

dying light

 


Un poil avant ?

Un Xeon-D à 16 coeurs chez Intel

Un peu plus tard ...

Vulkan est de sortie et tout le monde il est content

 Gamegpu a testé le DLC de Dying Light, alias The Following. Il a passé le jeu sous son panel de GPU et de CPU. 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 10 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !