go to 2018

Et voilà ! L'affaire est dans le sac, encore une année écoulée, qui aura tenu ses promesses dans certains cas, nettement moins dans d'autres. Dans le hardware si l'on doit relever un fait marquant, c'est le retour à un peu de dynamisme avec des Ryzen et Vega tant marqués par le regain de concurrence qu'ils apportent que par la capacité de leur géniteur à tout gâcher par une volonté de trop vouloir contrôler ses canaux de communication en faisant fi de toute notion d'humilité. Un cas qui, malheureusement, n'est pas isolé.

 

Pour notre part, cela clôture notre 10e réelle année d'exercice (un peu plus de 8 sous l'égide du Comptoir) dans le petit monde impitôôyableuuu des médias. À l'heure de l'explosion de YouTube, des contenus sponsorisés (ou publi-rédactionnel) à tire-larigot, ou des fake news, le Comptoir durant ces 10 années aura su garder son ADN intact, et les nouveaux arrivés dans l'équipe de perdurer dans cette essence qui, soyons honnêtes, ne nous facilite pas toujours la vie côté gestion ! Équipe que je remercie encore une fois pour son engagement et tout le coeur qu'elle met à l'ouvrage quasiment tous les jours, car si sans vous - les lecteurs - le Comptoir ne serait forcément pas, sans eux - les rédacteurs - avec leurs expertises diverses, leurs cultures, leurs humeurs et surtout leur attachement à un média unique en son genre, de Compoir il n'y aurait pas non plus.

Cette alchimie est fragile face aux dictats des antis-web, des anti-pubs, des antis-plumes libres ou encore des pro-marketing qui sont légion dans les secteurs du Hi-Tech. Néanmoins, même s'il reste essentiel de savoir s'adapter, nous sommes toujours là, vous l'êtes également, et nous comptons bien continuer dans cette voie avec vous tous ; pour paraphraser MacArthur : On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années, on devient vieux parce qu'on a déserté son idéal. Les années rident la peau, renoncer à son idéal ride l'âme. Bon ok, c'est peut être un peu too much, mais on est dans l'idée !

 

vous me subrez

Au moins, on prévient !

 

Du coup, soyez sages (mais pas trop), soyez (c)ouverts, la bise a Lapinou (oui vous savez, Lapinouyear), un bon gros big fuck aux obscurantistes de touts bords, rendez-vous pour de nouvelles aventures en 2018. Pour les solitaires, pensez également à saluer notre Tomiche national, qui se fera une joie de vous accueillir sur sa chaîne Twitch pour réveillonner jusqu'à 2h du matin, et...

 

happy new year

 les vœux du comptoir à ses lecteurs (voire au monde entier, ne voyons pas petits) pour le cru 2018 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news

Ragotron : votez !

Quel composant ou quel groupe de composants changez vous le moins souvent ?
 
Les 43 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !