Google a tué son 274e projet, adieu Stadia ! (MAJ : Ubisoft)
MAJ : Ubisoft a annoncé qu'il permettra aux joueurs ayant acheté un ou plusieurs titres Ubisoft sur Stadia de transférer leur propriété sur PC ! L'éditeur n'a pas encore finalisé les conditions pour l'opération ni n'a donné de date à partir de laquelle elle sera possible. Néanmoins, les joueurs concernés apprécieront sûrement la nouvelle. Espérons que d'autres éditeurs/studios proposeront la même chose.

Même pas trois ans après le début de l'aventure et le démarrage des serveurs (pour être exact, 2 ans, 10 mois et 11 jours ou 1046 jours), voilà que Google a déjà annoncé la fin de Stadia ! Tel que Phil Harrison l'a précisée sur le blog de l'entreprise, celle-ci aura lieu très exactement le 18 janvier 2023, soit 3 ans et 2 mois après l'introduction du service de streaming de jeu vidéo. Ainsi, selon KilledbyGoogle, Stadia rejoindra le cimetière du géant américain en tant que 274e projet avorté, soit la 274e expérience avec laquelle Google n'aura pas réussi à aller jusqu'au bout. D'une certaine manière, cela avait déjà commencé à sentir le roussi en février 2021, avec la fermeture du Stadia Games Studio, quand bien même Google avait alors fermement nié qu'il s'agissait du premier clou dans le cercueil de Stadia et assurait être dévoué à son succès.

 

Avec Stadia, Google cherchait pourtant à s'octroyer sa propre part du gâteau du streaming de jeu vidéo et concurrencer les services de Microsoft, Sony ou encore NVIDIA sur un marché en plein essor, et dans une moindre mesure opposer un peu les consoles. L'application était disponible sur Android et iOS, mais les jeux étaient également accessibles via navigateur. On rappellera que l'offre consistait en deux options : Stadia de base gratuit en Full HD à 60 fps et avec un son stéréo, et Stadia Pro pour 9,99 € par mois en Ultra HD, avec 60 fps, HDR, un son 5.1, des exclusivités, des remises et des jeux gratuits.

 

Le gros hic de Stadia, l'un des points qui a certainement du freiner pas mal de monde, c'est que Google, qui est tout de même un outsider dans le monde du jeu vidéo, avait adopté la même approche que Microsoft et Sony (qui à l'inverse de Google ont chacun le luxe d'un écosystème « gaming » déjà bien en place, l'un avec son OS, l'autre avec ses consoles), c'est-à-dire que les jeux disponibles sur Stadia devaient être acheté par le client, peu importe que celui-ci les possédait peut-être déjà ailleurs, comme sur Steam par exemple. Dans ces conditions, difficile tout de même de faire valoir son offre face à GeForce Now de NVIDIA, permettant de jouer en streaming aux titres de sa bibliothèque existante. En tout cas, la raison invoquée par Google pour cette décision est bel et bien le faible nombre d'utilisateurs...

 

Il convient de préciser que, dans un élan de bonté (peut-être pour ne pas aliéner sa poignée de "vrais" clients, mais peut-être aussi pour éviter de se manger des class actions à domicile), Google a décidé que tous les achats effectués sur Stadia seront remboursés, c'est-à-dire les jeux, les modules complémentaires, les DLC et le matériel. Ceci ne concerne toutefois pas les frais d'abonnement. Les remboursements devraient avoir lieu au plus tard d'ici mi-janvier 2023. Petit rappel que l'accès à Stadia sera définitivement coupé le 18 janvier.

Enfin, Google affirme avoir beaucoup appris pendant ces trois ans et que toute cette expérience acquise avec Stadia saura se montrer utile ailleurs à l'avenir. Quant aux employés ayant travaillé sur Stadia, Google devrait a priori garder « beaucoup » d'entre eux. Il semblerait aussi que tous les développeurs travaillant sur des jeux Stadia n'avaient apparemment pas été informé au préalable par Google et auraient été choqués d'apprendre la nouvelle...

 

google stadia pierre tombale v2

Un poil avant ?

La bêta du prochain Col Of Roulé MW 2 testée !

Un peu plus tard ...

Ce serait la bagarre autour des prix entre TSMC et ses clients...

Trois ans après, Google se retire déjà du marché du streaming de jeu vidéo... Stadia va tirer sa révérence !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 25 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !