Une nouvelle division pour des puces customs pour la blockchain et les cryptos chez Intel

Récemment, Intel a dévoilé son premier ASIC officiel pour le minage de Bitcoin, une solution dont la première génération présentée est en démonstration à l'ISSCC. Mais le fondeur ne s'arrêtera pas là, il semble en effet être bien décidé à véritablement enrichir cette nouvelle activité commerciale au fil de l'année et il y a donc déjà du projet concret pour l'après-ISSCC ! En effet, comme l'explique cette publication récente d'Intel sur son site officiel, cette volonté de contribuer au développement des technologies de blockchain se traduira ensuite dans un premier temps par la création prochainement du Custom Compute Group, avec une nouvelle feuille de route d'accélérateurs économes en énergie !

 

Cette nouvelle division travaillera directement sous le contrôle de l'Accelerated Computing Systems and Graphics Group, dont Raja Koduri est le vice-président principal (SVP). Sa raison d'être sera la conception de puces customs et de plateformes complètes conçues pour des domaines d'usages spécifiques, incluant donc celui de la blockchain et le minage ! Le premier accélérateur d'Intel - connu pour l'instant sous le nom de BZM2 et dont plus de détails seront révélés lors de l'ISSCC - est prévu pour être livrable un peu plus tard dans l'année, avec pour premiers clients supputés Argo Blockchain, BLOCK (ex-square) et GRIID. Intel s'attend à des performances par watt 1000 fois supérieures à celles des GPU en minage avec l'algorithme de hachage SHA-256.

 

L'affaire pourrait être intéressante pour Intel, puisqu'il adressera un besoin réel et un marché en pleine croissance pour l'instant majoritairement satisfait individuellement par des solutions spécialisées mineures, c'est-à-dire par des entreprises loin d'avoir les capacités du géant de Santa Clara (ce qui ne veut pas dire que le succès est assuré, loin de là). Certes, il n'est pas dit que cela contribuera dans l'immédiat à réduire la pression sur l'approvisionnement en GPU, dont une bonne partie est indéniablement détournée pour miner, l'Ethash ne fonctionnant pas par SHA-256.

Par contre, en attendant que l'Ethereum 2.0 se décide un jour à montrer finalement concrètement le bout de son nez, Intel pourrait tout à fait concevoir des variantes de son accélérateur adaptées à l'Ethereum - et peut-être d'ailleurs à n'importe quelle cryptomonnaie encore basée sur un modèle PoW, qui sait. Le cas échéant, cela pourrait cette fois-ci réellement soulever l'espoir d'un vrai début d'amélioration pour la disponibilité des GPU... On aimerait y croire ! (Source : Intel, via HardwareLuxx)

 

intel blockchain accelerator rendu 3d

Un poil avant ?

L'écran QD-OLED d'Alienware ne coûtera finalement pas le bras attendu... Juste un demi, quoi

Un peu plus tard ...

La RTX 3050 va être propulsée par un autre GPU Ampere

Le nouveau Custom Compute Group aura pour travail de concevoir des accélérateurs pour des tâches spécifiques, blockchain et minage inclus !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !