La dernière analyse du marché de materiel de PC destiné au gaming a été publiée par Jon Peddie Research, une étude qui s'intéresse tout particulièrement à la vente de PC, de composants et de périphériques utilisés pour s'adonner au gaming. Tout d'abord, JPR note que le marché en question a simultanément été florissant et en souffrance. Ainsi, financièrement ce commerce s'en est exceptionnellement bien sorti, mais pas forcement de la manière attendue, la majorité des grosses sommes dépensées par les joueurs n'ayant apparemment pas été encaissés par les fabricants, mais par les revendeurs ayant pratiqué des tarifs assez dingues en se servant des problèmes d'approvisionnement comme justification. Ah, la belle loi de l'offre et de la demande...

 

homme heureux pluie carte graphique

Oui, elle est vieille, et même pas taguée !

 

Néanmoins, la santé finanière ne raconte jamais tout. Le revers de la médaille, c'est que cette pratique a aussi contribué à faire souffrir le marché en empêchant de nombreux joueurs — dont la majorité des porte-monnaies ne sont certainement pas extensibles à l'infini — de s'équiper comme il le souhaitaient ou de renouveler leur materiel, ce qui aurait potentiellement aussi découragé de nouveaux entrants à se lancer, et peut-être même poussé certains jusqu'à abandonner la plateforme ou le jeu vidéo par simple dégoût de la situation. Or, rien de tout ça n'est particulièrement bon à terme pour la bonne santé du marché, qui est aussi dépendante de la capacité des fabricants à pouvoir proposer des produits disponibles à des tarifs réalistes pour un marché de masse grand public et d'attirer de nouveaux utilisateurs.

 

Heureusement, selon JPR, il y aura une après-crise avec un système meilleur, celui où les fabricants abandonneront ou au moins limiteront le modèle du flux tendu pour l'approvisionnement des inventaires, avec lequel les réserves sont généralement gardées au strict minimum, voire nulles, une faiblesse qui empêche toute flexibilité et d'amortir un minimum les anomalies (minage, pandémie, catastrophe naturelle, navire-cargo bloqué en travers d'un canal, etc.). Ainsi, l'analyste a constaté que les fabricants ont déjà commencé petit à petit à adopter un fonctionnement plus préventif avec l'objectif de tenir des niveaux d'inventaires plus élevés dans le circuit, juste au cas où. En retour, JPR s'attend aussi a une très forte croissance des inventaires — particulièrement des produits haut de gamme dont les prix conseillés tiennent mieux sur la durée — et des ventes sur les prochaines années, durant lesquelles la demande accumulée, mais insatisfaite en raison des prix abusifs sera enfin honorée.

Ça ne nous dit pas « quand » le marché retrouvera la raison, la pénurie du semiconducteur étant a priori partie pour durer encore un certain temps, mais il fait toujours bon d'imaginer un lendemain meilleur et qui finira bien par arriver (ou pas)... (Source)

 

jpr prediction marche hardware pc gaming 2020 2024


Un poil avant ?

Intel donne rendez-vous pour découvrir sa nouvelle roadmap technologique !

Un peu plus tard ...

NVIDIA déploie son dernier DLSS pour Red Dead Redemption 2

 Un lendemain meilleur pour le marché du hardware gaming de PC après la crise d'approvisionnement actuelle ? JPR pense que oui.  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !