Bien que le chantier de la fibre optique pour l'ensemble du territoire français soit souvent problématique, la situation sanitaire et les différents confinements ont permis d'augmenter son intérêt via l'adoption massive du télétravail, de la formation à distance ou du glandage devant Netflix ou Steam. Toutefois, un autre problème est connu depuis longtemps, c'est le manque d'adoption de la population envers cette technologie, souvent déployée au départ dans les ZTD (Zones Très Denses) où le VDSL et le câble étaient présents. Malgré tout, les campagnes d'informations, le besoin de connexion stable et d'un bon débit montant ainsi que la suppression progressive de l'accès au réseau cuivré font que les utilisateurs basculent de plus en plus vers le réseau lumineux à en croire les chiffres de l'ARCEP pour le troisième trimestre de 2020.

 

Selon l'autorité compétente, près de 1 million de nouveaux abonnements à la fibre ont été enregistrés, ce qui fait que 42 % des locaux éligibles disposent de l'abonnement adéquat. À l'inverse, le nombre d'abonnés au réseau DSL a diminué d'environ 800 000 utilisateurs, un chiffre lié à la mutation des abonnements vers le câble, la 4G ou la FttH. Au final, près de 45 % des locaux français sont connectés au THD, avec 68 % d'entre eux basés sur la fibre, un chiffre qui est en constante progression ces derniers trimestres. Cependant il reste encore du travail, puisque 53 % des abonnements internet fixes sont encore basés sur du haut débit classique en DSL.

 

L'impact de ces résultats peut se résumer en deux choses : premièrement, les opérateurs pourront devenir moins frileux à l'installation de la fibre dans les zones AMII, deuxièmement, certaines zones où les collectivités territoriales sont encore frileuses à la création de RIP pourraient changer d'avis et se mettre à la fibre. Car il n'est pas impossible que dans la recherche d'un logement, même en zone rurale, ce facteur sera déterminant dans le choix des quartiers où des communes, voire même prioritaire pour certaines personnes. (source : ARCEP)

 

fibre reprise cdh


Un poil avant ?

Entre Proton et WINE, Windows se met à jour... sous Linux !

Un peu plus tard ...

D-Link nous dévoile son AI M32, un routeur Mesh de plus au catalogue !

 Les différents confinements aident à l'adoption du réseau lumineux, qui doit remplacer le cuivre sur le long terme... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 24 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !