Le mois d’avril n’aura pas été simple pour le déploiement de la fibre sur le territoire français. Alors que les travaux connaissaient des envolées dans leur vitesse, la crise sanitaire a frappé de plein fouet les chantiers et a drastiquement ralenti le déploiement des câbles lumineux. Une crise qui a donc créé des inquiétudes supplémentaires sur la concrétisation du plan d’ici 2022, et qui va finir surtout par réveiller les vieilles tensions entre les autorités, les collectivités locales et les opérateurs, chacun accusant l’autre d’abuser de la situation. Il faut toutefois rappeler que, dernièrement, les opérateurs se retrouvent accusés de ne pas avoir utilisé les bons chiffres et d’avoir un peu voilé la réalité sur les travaux réalisés dans la pose de la FttH.

 

Cependant, si l’on reste loin de ces hostilités, il y a de vraies questions qui sont amenées sur la table. Premièrement, même si les efforts réalisés avant et pendant la crise sur la qualité des réseaux français, les écarts géographiques sont encore trop importants. De plus, entre les retards sur les travaux et la maintenance des lignes, qui se sont retrouvées parfois sabotées, l’impact économique pour le secteur — surtout les petits opérateurs installateurs — peut être conséquent. L’objectif serait donc de revoir en partie le fonctionnement de son déploiement, afin que la fibre soit distribuée logiquement selon les zones, et que l’encadrement par le gouvernement soit plus soutenu, notamment sur l’aspect pécunier. En espérant qu’à la sortie de cette crise, le numérique et internet — qui se sont mis au premier plan de la scène — aient enfin un vrai coup de boost de la part de tous ses acteurs.

 

rame dur

Elles vous avaient manqué ces rames, non ?

 La période de confinement n'aide pas à l'installation de la fibre optique, mais le projet de l'installer pourrait en sortir renforcé... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 19 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !