Le mois de mars sera probablement le plus triste depuis longtemps pour le déploiement de la fibre optique à cause de l'épidémie de Covid-19. Au-delà des soucis liés au confinement des employés, il faut noter que les priorités sont ailleurs que dans le déploiement du réseau. En effet, les opérateurs font face à une utilisation massive de leurs réseaux traditionnels, ce qui a amené à une réorientation des équipes sur la maintenance des infrastructures. Avec le chômage partiel, cela a fini par attaquer le système de sous-traitance utilisé par les opérateurs, qui se retrouvent donc avec peu de main-d’œuvre et des abonnés gourmands et mécontents.

 

Mais avant cette période difficile, des travaux ont pu être achevés tout de même. Ainsi, les zones rurales des Pyrénées-Atlantiques commencent à voir apparaître la FttH dans les bourgades. Quelques communes ont commencé à voir apparaître des travaux lancés par THD 64 - une filiale de SFR - et Orange suggère qu'il sera bientôt possible de se fibrer dans les communes concernées. Par ailleurs, Free se déploie petit à petit sur le réseau de la Mayenne, un département intéressant pour l'opérateur, car celui-ci vise un objectif 100 % fibre d'ici fin 2021 et que de nombreux RIP sont déjà opérationnels, un contrat juteux par conséquent.

 

abonnes fibre debut 2020

 

En attendant les travaux pour de nombreux foyers et de nombreuses entreprises, il est possible de voir où en sont les avancées sur la carte officielle de l'ARCEP, mais celle-ci n'en reste pas moins pas tout le temps à jour. Il est donc nécessaire d'essayer de voir sur des comparateurs ou des tests d'éligibilité pour voir si une connexion FttH est possible chez vous, car selon les chiffres officiels près de 50 % de la population reste éligible actuellement. Mais la technologie a encore du mal à être exploitée totalement par les utilisateurs, qui pour la plupart ne modifient toujours pas leurs abonnements et restent sur les solutions plus traditionnelles. Les raisons sont parfois liées à un manque réel de besoin pour certains utilisateurs, ou encore des tarifs plus élevés ou de la désinformation massive sur la fibre optique. Mais il reste aussi un point essentiel : il est fréquent que les usagers ne vérifient pas sur les tests d'éligibilité que leur connexion évolue, et passe à côté de la possibilité de gagner en débit très fréquemment.

 

Il faut donc penser que même si parfois vous recevez un communiqué dans votre boîte aux lettres ou dans le hall d'immeuble, il vaut mieux chercher par soi-même sur des comparateurs d'éligibilité en ligne les informations. Les opérateurs qui travaillent sur le réseau FttH sont certes nombreux et souvent des filiales des très grands groupes, mais la fibre est aussi un moyen de voir d'autres opérateurs que les grands du domaine, certains petits étant plus présents localement que le quatuor traditionnel. Alors, n'hésitez pas à vous renseigner sur le sujet, ou à effectuer un test d'éligibilité fibre sur les sites des indépendants, comme Coriolis par exemple qui est présent sur 42 départements, notamment sur les RIP qui sont parfois trop délaissés par les géants classiques.

 

rame coule

Pour l'instant, il semble difficile d'avancer sur la fibre optique

 Avec le début de l'épidémie de Covid-19 en France, les mesures sanitaires ont mis un frein aux travaux sur le déploiement de la fibre optique... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 17 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !