Depuis quelques jours, les résultats de recherche Bing concernant VLC ou VideoLan montrent que le moteur avertissent que le site est suspect. Ceci est d'autant plus étrange que ce n'est pas le cas après avoir scanné la page avec moultes analyseurs qui rapportent un site totalement clean. Les patrons de VLC en sont arrivés à la conclusion suivante que Bing considère le fichier vlc-3.0.4-win64.exe comme étant un malware qui ouvre un popup jugé agaçant.

 

Microsoft de son côté a déclaré, puisque ce n'est pas rien de marquer un tel site et un tel lecteur vidéo aussi populaire comme foulaire, que les vieux fichiers VLC pouvaient contenir des backdoors, le seul souci c'est que c’est le dernier fichier qui est ciblé et responsable de cette situation. Google ne renvoie pas cette alerte par ailleurs.

Néanmoins il est amusant de voir Microsoft faire la leçon en termes de sécurité envers un logiciel qui fut et qui est encore un ennemi du Media Player ou de son lecteur actuel W10. Autre paradoxe, la pertinence des résultats de recherche Bing est une calamité face à celle de Google, les premiers liens de Bing renvoyant systématiquement vers des sites douteux à type Softonic, voire télécharger.com qui ouvre une quantité de popup vérolés et détectés par les antivirus comme suspects. Ah la la, quelle histoire qui est partie pour durer puisque la Raymonde continue ce blocage déguisé. (Source Techdows)

 

twitter vlc bing

 

 

 Microsoft a engagé des chercheurs en sécurité : première victime Bingesque : VLC et son dernier fichier jugés suspect 

Sur le comptoir, au même sujet

 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 41 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !