Après moult va-et-vient entre acheteurs potentiels, quelques frottements judiciaires avec Western Digital, une période d'attente pour l'obtention du feu vert de la Chine, l'affaire est enfin conclue ! Toshiba a finalement scellé la vente de sa division mémoire au consortium Bain - constitué de Bain Capital, SK Hynix, Apple, Dell, Seagate, Kingston - une opération qui fut initialement rendue nécessaire en partie après un scandale de 2015 ayant coûté assez cher à Toshiba auprès du Tokyo Stock Exchange, en plus d'un déficit opérationnel de sa division nucléaire chiffré en plusieurs milliards de dollars (et de ce fait, difficile à vendre).

 

Bref, la compagnie était en eaux troubles pendant quelque temps, même si ça va beaucoup mieux depuis, la vente de sa division mémoire apporte ainsi un souffle d'air en plus au recouvrement de l'entreprise. La transaction a été conclue avec K.K. Pangea - un groupement crée spécialement pour l'occasion par le consortium Bain - et la somme finale du rachat de l'ensemble des actions devrait se situer aux alentours des 18 milliards de dollars américains, un montant qui tient compte du capital actif et cumulé, ainsi que des dettes de Toshiba Memory Corp. Évidemment, ça ne se fera pas en une fois; pour le moment, Toshiba a reçu un premier paiement d'environ 1,077 milliards $ en mars.

 

Par contre, Toshiba n'a pas entièrement abandonné son ex-business mémoire pour autant. Vous pensez bien, le marché de la mémoire est bien trop juteux pour être ainsi délaissé (toutefois sans conséquence pour la joint-venture Toshiba-Western Digital) ! Après avoir vendu sa division, Toshiba est donc revenu à la charge en récupérant dans la foulée près de 40,8% des actions de Toshiba Memory Corp. auprès de Pangea pour la somme de 3,194 milliards de dollars.

Reculer pour mieux sauter ? C'est le département de la finance et ses équipes de comptables qui ont dû bien trimer ces derniers temps. Qui sait, c'était peut-être aussi l'idée dès le début de tout ce binz. En tout cas, c'est certainement aussi une preuve que Toshiba a plutôt bien récupéré depuis 2015. De ce fait, grâce au rachat de 40% des actifs vendus en mars seulement, Toshiba conservera finalement un pouvoir de décision relativement conséquent au sein du conseil d'administration ! Retour à la case départ ?

 

toshiba bain capital seal approval vendu

 En fin de compte, la boucle est bouclée, Toshiba a conclu la vente de sa division mémoire. Avec tout de même un petit imprévu (pour nous), comme d'habitude !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !