La vente de la division mémoire de Toshiba (Toshiba Memory Corporation) ou l'équivalent d'une Rocco Siffredi, mais dans le monde fleuri des affaires. Et c'est peu dire, cela fait depuis février 2017 que l'on en entend parler, avec beaucoup de remous bien plus tard en septembre 2017 et ce qui semblait alors être une conclusion de l'affaire, pour finalement venir s’arrêter sur le pas de la porte des régulateurs chinois fin mars.

En effet, l'autorité de régulation et de la concurrence en Chine se devait avant toute de chose de considérer les implications de cette opération à hauteur de 18 milliards de dollars, et comme pour toute bureaucratie, ce genre de chose peut s'étaler sur la durée. Entre-temps, Toshiba et Western Digital avaient toutefois réussi à enterrer la hache de guerre, ce qui fut alors un autre pas dans la bonne direction.

 

Finalement et heureusement pour Toshiba (qui, rappelons-le, a besoin de cette vente pour renflouer ses caisses  et combler ses déficits), la Chine a su passer outre les tensions commerciales entre la Chine et l'US alors qu'un bon nombre d'autres gros acteurs américains (Apple, Dell, Seagate...) sont impliqués aux côtés de Bain Capital (lui-même américain) en plus des fonds d'investissement japonnais, et a fini par donner son feu vert à la transaction ! Ouf ! Donc tout est bien qui finit bien ? Probablement. La vente devrait donc enfin être conclue et gravée dans le marbre pour de bon d'ici le 1er juin, sauf (mauvaise) surprise. Il est vrai que nous n'en serions plus à un rebondissement près dans cette histoire.

 

D'un autre côté, il est aussi important de noter que les pratiques antérieures de Bain Capital ainsi que sont palmarès au fil des années ne sont pas irréprochables ni exempts de critiques. Ainsi, la conclusion de cette opération ne signifie pas que l'avenir de Toshiba Memory Corporation soit rose pour autant, loin de là. Champagne ?

 

toshiba bain capital seal approval

#Optimisme #CapitalismePowa

 Après une année entière de blabla et de va-et-vient, Toshiba devrait enfin pouvoir vendre sa division mémoire pour 18 milliards de $ auprès de Bain Capital, grâce au feu vert de la Chine. Pffiou ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !