Si le principe d’une nouvelle génération de processeurs est d’améliorer les performances générales des programmes, il est souvent utile de passer par la case « compilation » afin de tirer totalement parti des nouveautés, c’est-à-dire de transformer à nouveau le code source d’un programme en binaire exécutable. Pourquoi cela ? Deux raisons : d’une part, une nouvelle microarchitecture peut apporter des nouvelles extensions du jeu d’instruction (par exemple, Ice Lake et l’AVX-512) ; mais également du fait des modifications du back-end. En effet, la tendance actuelle est de rendre les pipelines d’exécution toujours plus larges par la multiplication des ports de calcul : de ce fait, certaines séquences d’instruction se retrouvent accélérées — encore faut-il les générer. Ainsi, le modèle de coût interne des compilateurs est mis à jour à chaque nouveau CPU afin de créer un une option d’optimisation qui lui est dédiée.

 

Pour Alder Lake sur GCC, l’opération est activée via l’option « — march=alderlake », qui a été significativement revue à l’occasion de la mise à jour en version 12. Testée par le confrère Phoronix sur un i5-12600K sous un Ubuntu 21.10 moulinant grâce à Linux 5.15.7, force est de constater que l’optimisation a été efficace. Outre le spectaculaire gain de 29 % sur NWChem (un logiciel de modélisation moléculaire) — peut-être par l’utilisation d’instructions privilégiant le placement sur des P-Cores ? –, la nouvelle mouture a performé en moyenne (géométrique) 1,3 % plus vite. Un chiffre qui semble peu tout seul, mais, étalé sur 83 benchmarks, la variance interne a de quoi donner des bonnes surprises. Et puis, le bousin est distribué gratuitement — enfin, licence GPL — alors nous n’allons pas refuser des performances en plus, non ?

 

compilation disco

Les mises à jour de GCC, pour des compilations toujours plus enragées !

 


Un poil avant ?

Les prix de la DDR5 et la DDR4 devraient baisser

Un peu plus tard ...

Vous cherchiez une RTX 3070 ? Elle est probablement là !

1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !