Tout le monde devrait le savoir maintenant, Windows 7 s'est fait débrancher le 14 janvier dernier en ce qui concerne son support "gratuit" par la Raymonde, à moins de glisser quelques billets dans les poches de Nadella pour profiter du support étendu et hormis le cas des CSS (Customer Service System) à base de W7 qui seront accompagnés jusqu'en 2023. Cela dit, vu le nombre d'utilisateurs encore présents, il n'est pas à écarter la possibilité d'une ou deux mises à jour d'urgence pour le W7 de tout le monde si des vulnérabilités (très) sévères venaient soudainement à faire surface, comme ce fut le cas aussi pour Windows XP. À ce jour, 15 % des OS Windows actifs sont encore Windows 7, plus ou le moins le même pourcentage d'irréductibles après le débranchement de Windows XP, l'histoire se répète et il faudra certainement un certain bout de temps avant que l'OS se fasse complètement oublier, d'où l'intérêt justement aussi de la nouvelle concernant les antivirus.

 

Ainsi, selon AV-Test, la majorité des vendeurs d'antivirus n'ont pas annoncé de date officielle pour la fin du support de Windows 7. Par contre, beaucoup ont déjà fait savoir qu'il accompagneront encore l'OS au minimum pour les deux prochaines années. À l'image de Google qui a déjà annoncé que la compatibilité Windows 7 de son navigateur Chrome est garantie au moins jusqu'en juillet 2021, les éditeurs suivent donc le mouvement, mais sans vraiment fixer une date limite précise pour l'instant, ce qui sous-entend que ça pourrait très bien durer encore 2, 3 ou 4 ans ou plus en fonction de la popularité de l'OS à ces moments-là, les affaires sont les affaires.

De plus, un antivirus sera d'autant plus important au fur et à mesure que le temps passe et que les menaces évoluent si l'on considère qu'un Windows 7 laissé pour compte deviendra progressivement de plus en plus vulnérable. Bien sûr, même un bon antivirus ne peut protéger de tout et aucun OS ne sera jamais vraiment à l'abri d'un malware/virus pouvant exploiter l'une ou l'autre faille critique du système pour paralyser le programme de protection.

 

Bref, si ce n'est déjà fait, tôt ou tard devra inévitablement se poser la question de passer à autre chose, peut-être l'antre de la grande et méchante taupe Windows 10, le paradis RGB de la diversité des manchots libres ou encore l'autre prison dorée macOS de la pomme pas très bio...Ça donne envie, hein ?

 

Antivirus et Windows 7, l'état des lieux janvier 2020 [cliquer pour agrandir]

 Heureusement, le glas n'a pas encore sonné pour la majorité des programmes antivirus préférés des utilisateurs de Windows 7...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !