COMPTOIR
  

Nos régions ont du talent : André Seznec reçoit un prix pompeux d'Inria

Si nous causons souvent au comptoir des grandes boites américaines orientées tech', typiquement Intel, AMD et NVIDIA, c’est malheureusement cacher les visages (et nationalités) des personnes à l’origine des produits que nous manipulons. Typiquement, c’est uniquement via un voyage presse en Israël que nous avions pu nous entretenir avec Moshito Emmer et Adi Yoaz, deux grosses têtes de l’équipe à qui nous devons les cœurs Cove bleus. Le rapport avec la choucroute ? En France, nous avons également des talents dont les travaux se sont frayés un chemin jusqu’aux CPU grand public, mais du côté de la recherche académique. En effet, dès qu’il est question de prédiction de branchement, il est impossible de réaliser un état de l’art compétent sans citer André Seznec.

 

andre seznec

 

Pour vous situer la chose, le monsieur n’est autre que le papa de la prédiction de branchement, technique consistant à utiliser des informations statiques des instructions effectuées pour prendre des branchements conditionnels (i.e. commencer à exécuter du code dépendant d’une valeur) sans pour autant attendre de savoir si la condition était vraie ou fausse (d’où le terme « prédiction »). Si les premiers prédicteurs étaient bêtes comme chou ("toujours prendre le branchement !") les avancées techniques ont progressé à une vitesse galopante, passant par une machine à état, et, aujourd’hui au prédicteur TAGE utilisé notamment de Zen 2… dont l’invention revient justement à ce cher André dans les années 2000. Cocorico !

 

Chercheur au sein d’Inria pendant 34 ans, le monsieur a cependant quitté ses fonctions l’an dernier pour succomber aux charmes d’Intel, ce qui a fait le seul employé d’Intel Rennes à son embauche. Ah, l’attachement français au territoire ! Pour autant, cet éloignement ne l’a pas empêché de recevoir hier le « Prix de l’innovation Inria — Académie des sciences — Dassault Systèmes », un titre récompensant un chercheur ou une équipe française pour son activité dans les transferts de technologie et d’innovation en mathématiques et informatique. Une belle excuse pour vous présenter le bonhomme, quoi ! (Source : IRISA, l’un des derniers laboratoires de recherche publique en architecture en France)

 

inria logo

Un poil avant ?

Bon Plan • STAR WARS Squadrons gratos sur l'EGS

Un peu plus tard ...

De l'OLED de taille en vue chez MSI et LG pour les joueurs

Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !