Si vous pensiez que les GPU étaient le seul nouveau domaine d’expertise des bleus, alors vous avez peut-être loupé une information importante : Intel s’est lancé dans l’accélération du minage des cryptomonnaies, histoire de se faire un peu plus de flouze. Cette fois-ci, par contre, il n’est pas question de castrer un GPU en ôtant ses sorties graphiques, mais bel et bien d’un ASIC de A à C Z orienté Bitcoin. Cependant, si les bleus ont rapidement mentionné une puce lors d’une conférence, il s’agissait du modèle BZM1, alors que la version commercialisée serait le Bonanza Miner dans sa version 2.0.

 

Visiblement, le dernièrement annoncé Intel Blockscale ASIC serait l’héritage de ce projet, puisque son client GRIID est toujours au banc des dépenseurs de biftons, rejoint par Argo Blockchain, Block Inc. et Hive Blockchain : il ne manque que Long Blockchain Corp et la bande est complète ! Côté technique, les informations ne sont pas foule, tout juste savons nous que le taux de hash atteindra un maximum de 580 GH/s sous l’algorithme SHA-256 (probablement par puce sous package LGA de 7,5 x 7 mm), le tout pour une consommation entre 4,8 et 22,7 W — merci pour la précision ! Au meilleur de sa forme, l’ASIC bouffera 26 J/TH pour vous réchauffer, sachant que sa température idéale dépasse celle du jacuzzi de Pascal avec 50 °C à 85 °C. Pour ce qui est du reste, hé bien, chou blanc : prenez donc cette interface de debug UART à 10 Mbps, et ce sera tout !

 

Si le positionnement semble quelque peu tardif sur le segment, nous ne doutons cependant pas des ventes du bousin, surtout au vu du cours oscillant des monnaies virtuelles ces derniers temps. Pour autant, de nombreux autres facteurs inconnus entrent en jeu pour le succès du bouzin, dont — au hasard — son prix, mais aussi sa compatibilité logicielle ou encore sa disponibilité. Les dernières rumeurs l’annonçant sur le procédé N5 de TSMC, il est fort probable que le débit de la production soit encore réduit à ce niveau tant les nouveautés lithographiques sont prisées… mais cela sera bien entendu amené à évoluer, notamment selon l’évolution de la demande en GPU. Suivons donc ces affaires du coin de l’œil, on ne sait jamais !

 

 
intel

Un poil avant ?

Adrenalin d'avril, tout pour l'Unreal !

Un peu plus tard ...

The Coalition démontre la puissance de Nanite de l'UE5

1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !