En marge de ses résultats financiers à faire pâlir d'envie bien des compagnies, Intel a aussi parlé planification et stratégie, notamment en ce qui concerne le 10 nm et les CPU Cannon Lake. Avec l'abandon du modèle tick-tock, la gravure en 10 nm - initialement prévue pour 2016 - en aura mis du temps à arriver, conduisant à l'utilisation répétitive du procédé 14 nm sur les 4 dernières générations, quand bien même amélioré et optimisé entre temps. Brian Krzanich (CEO Intel) a laissé entendre lors de la présentation des résultats trimestriels qu'Intel serait dans les temps et prêt à envoyer du 10nm d'ici la fin de l'année 2017 en petite quantité, mais qu'il faudra certainement patienter mi-2018 pour une disponibilité globale.

En effet, le déploiement des puces se ferait en fonction des différents segments du marché, à commencer fin 2017 avec l'introduction de Cannon Lake Y et Cannon Lake U, essentiellement des processeurs basse consommation de 15 watts et moins - plus petit, donc plus facile a produire en quantité au démarrage du nouveau procédé lorsque les rendements sont généralement faibles - destinés aux tablettes et ultraportables. On imagine aussi sans mal qu'il s'agit de faire de l'ombre dès que possible à AMD et son Raven Ridge lancé récemment.

 

intel

 

En 2018, une fois les rendements et la production au top, devrait arriver Cannon Lake H pour les notebooks et autres laptops, talonné d'un éventuel Cannon Lake S destiné aux desktops. Qui sait, ce dernier pourrait peut-être alors être accompagné du fameux chipset Z390 et pourquoi pas inclure un hypothétique CPU mainstream à 8 cœurs ? À moins que celui-ci ne soit réservé exclusivement à Icy Lake par la suite ? Bref, en tout cas ce n'est pas avec Cannon Lake - toujours sous le drapeau de la 8ème génération - qu'Intel va simplifier et clarifier sa gamme...

Enfin, coté serveur il va falloir se contenter d'un refresh de Skylake SP baptisé Cascade Lake, normalement en 14 nm (++), le 10 nm étant lui attendu sur ce segment par l’intermédiaire d'Ice Lake vers la fin 2018. Pour finir, Intel a aussi précisé vouloir changer ses habitudes bordéliques à partir de la gravure 7 nm, ainsi, en lieu et place des versions mobiles, ce seront à l'avenir les processeurs destinés aux serveurs qui profiterons désormais en premiers des nouvelles technologies. (Source : Golem.de)

 

La D1X-Fab (14 nm,10 nm, 7 nm) à Hillsboro, Oregon (USA).

 Intel précise un peu plus ses plans pour la fin de l'année 2017 et pour 2018. Cannon Lake et le 10 nm à l’affût... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 17 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...