COMPTOIR
  

Les premières puces Bluetooth Audio LE apparaissent chez Imagination

Largement utilisé au sein des périphériques sans-fil, le Bluetooth est néanmoins de plus en plus contesté par les amateurs de musique par son manque de fidélité lié à la compression audio appliquée. Il faut dire que le protocole standard SBC n'est pas tout jeune, et même si quelques améliorations avaient été appliquées les dernières avancées datent de 2010, soit près de 10 ans. En janvier dernier, le consortium gérant le Bluetooth a donc sorti les spécifications d'un nouveau standard pour les communications entre appareils audio : le Bluetooth Audio LE, basé sur la version 5.2 du protocole de communication. Mais le plus impressionnant, c'est que nous n'attendrons pas des années avant de voir les premiers produits avec ce nouveau standard : Imagination sort déjà sa première puce exploitant le nouveau standard. En plus des informations fournies par le consortium, nous pouvons donc avoir déjà quelques chiffres de comparaison entre la puce iEB110, qui embarque le BT 5.2, et les puces d'anciennes générations en BT 5.1. Ainsi, malgré l'utilisation d'une gravure à 40nm, le die est plus petit et la consommation paraît plus faible, ce qui est lié aux améliorations du protocole certainement. Au-delà de ça, la qualité de transmission est meilleure sur les plus hauts débits, ce qui limitera les risques de coupures.

 

imagination bluetooth le audio lc3

 

Mais le gros avantage ici, c'est la révision des transmissions audio qu'apporte la Dent Bleue 5.2. En effet, la révision du codec de base est déjà un grand point, passant du SBC au LC3, qui se rapproche plus du très populaire - mais qui amène à un surcoût des casques - aptX grâce à une meilleure compression. D'autres points intéressants sont présents aussi, comme le broadcast depuis un point d'accès, permettant depuis un smartphone de fournir de la musique à plusieurs enceintes connectées, ou alors l'utilisation de canaux de transmission séparés pour la voix et l'écoute, permettant d'avoir la même qualité d'écoute, qu'importe si vous passez en mode communication ou en mode hi-fi. Des avancées qui sont intéressantes, qui pourraient réconcilier les amateurs de musiques et de films avec le protocole, tout en étant un standard compatible avec le plus grand nombre d'appareils à terme. (source : SemiEngineering)

Un poil avant ?

Le DLSS en 2020, adios 2019 et sans regret !

Un peu plus tard ...

L'IGPU Tiger Lake gère nativement le décodage de flux 12-bits

Le nouveau protocole de connexion sans-fil dédié aux appareils audio fait peau neuve et apparaît progressivement sur le marché...

Sur le comptoir, au ~même sujet

 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !