Avant le salon, Nvidia avait annoncé quelques titres prévus pour supporter le Raytracing. Utilisant le RTX comme boîte à outil à intégrer cette méthode hybride, les jeux devaient arriver cette année, dont le fameux Wolfenstein Youn Blood. Durant le salon, la liste s’est enrichie de 3 jeux qui sont prévus pour être des best-sellers, dont Cyberpunk 2077. Ce dernier devrait être bien peaufiné puisqu'il sortira en avril 2020, et que son développeur CD Projekt Red a une réputation de respect de la communauté PC qui ne faiblit pas. Et pourtant il n’est pas le seul.

 

En effet, Remedy à qui on doit les Max Payne, Alan Wake et autres Quantum Break, lancera le 27 août prochain son prochain titre nommé Control. Fidèle à la vue à la 3è personne, le jeu bénéficiera également des effets du Raytracing. Si on a vu des titres l'utiliser plutôt dans la gestion des éclairages/ombres, on en a vu d'autres comme Battlefield 5 se focaliser sur les réflexions. C'est aussi cet usage qui sera fait du RT, et il faut avouer que ça a de la gueule, on voit clairement les bénéfices dans le réalisme que cela apporte à la scène de jeu. Evidemment les tests diront si c'est un bon jeu ou pas, mais il y a fort à parier qu'il ne passera pas inaperçu ! Pour conclure c'est le même moteur que Quantum Break, le Nothlight Engine relifté qui s'occupera de donner vie à tout ça.

 

 Au cours de l'E3, un autre jeu qui soutiendra le RayTracing a été dévoilé. Quand Remedy parle, on l'écoute, voici Control ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !