Ce titre mérite des explications, et pour cela, il va falloir aller chercher loin la genèse du BFB. Il y a longtemps, ASRock avait lancé la technologie Non-Z OC. Elle permettait aux CPU K Haswell d'outrepasser (donc être overclockés) leur coefficient maximal (39 sur tous les coeurs pour le 4770K) sur des chipsets qui ne le permettaient pas, H87 et B85 dans le cas échéant. Intel avait mal vu la chose, et avait déployé un microcode qui avait mis fin au contournement. Vous pouviez encore gader votre CPU débloqué sur ces chipsets, du moins tant que vous ne mettiez pas à jour votre carte mère !

 

ASRock a récidivé, non pas dans la méthodologie, mais dans la philosophie, avec BFB, acronyme de Base Frequency Boost. Libérer le PL1 au niveau du PL2 pour permettre aux CPU non K/KF de tenir des fréquences longtemps (constamment) sur tous les coeurs, une libération du TDP qui permet donc au CPU de monter paisiblement ses coefficients. BFB a débuté avec Comet Lake, l'idée était bonne puisqu'ASUS l'a reprise dans son APE (Asus Performance Enhanced).

 

Sur Reddit (via un membre actif), ASRock a confirmé que toutes les cartes mères 600 auront la fonction BFB. Ça permettra d'offrir encore plus de patate par exemple à un 12400 dont le TDP PL1 à 65 W (Processor base Power) serait bloqué à 117W (son PL2 devenu Maximum Turbo Power sur Alder Lake), sur B660 avec de la DDR4 3600, ça peut être très intéressant.

 

asrock bfb chipset600 intel


Un poil avant ?

AMD publie ses premiers pilotes de l'année

Un peu plus tard ...

Pas assez d'I/O sur votre Raspberry ? Axzez a la solution !

 Le BFB, kezako ? Ce n'est pas le libellé le plus expressif du monde, mais ça vaut le coup ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !