Bien que le PCIe 4.0 peine encore à se faire une place dans l'ensemble de la vie informatique grand public, avec des cartes graphiques et des CPU de dernière génération tout juste compatibles chez l'ensemble des fabricants - Intel ne devrait plus tarder à sortir Rocket Lake pour rattraper le retard -, puisque l'intérêt est encore limité pour le fan de hardware standard. Toutefois, le secteur industriel est plutôt déjà dans l'attente du PIE 5.0, qui permettra d'accélérer l'utilisation de circuits spécialisés dans le machine learning ou l'intelligence artificielle, ou encore de gérer les flots de données toujours plus imposants avec le Big Data. Autre point intéressant, ce protocole permettra le premier déploiement du CXL 1.1/2.0, qui permettra une sécurité accrue au niveau des accès composants. 

 

Cependant, développer ce protocole ne demandera pas uniquement des processeurs dédiés comme avec les futurs Xeon de chez Intel, puisque de nombreuses puces de gestion et d'adaptation des circuits seront nécessaires pour garantir les vitesses vendues pour le PCIe 5.0. Et dans cette course, c'est Microchip qui arrive le premier dans la gestion des lignes, puisque le fabricant de puces propose les premiers switchs PCIe 5.0. Ces composants sont essentiels, puisqu'ils permettent entre autres de séparer les lignes PCIe en plusieurs lignes distinctes, comme passer d'un x16 en x8/x8, ce qui vous donne la possibilité de mettre plus de SSD NVMe par exemple. 

 

Les puces Switchtec PFX PCIe 5.0 permettent aussi d'apporter un monitoring précis sur les lignes PCIe 5.0 et leur état de santé, tout en intégrant un outil avec GUI pour faciliter la gestion du système. Certes, pour le commun des mortels cela semble surfait, mais dans les datacenters cela permettra de mieux diagnostiquer des problèmes possibles au niveau matériel. Les premières machines utilisant cette technologie seront très probablement les Xeon Sapphire Rapid, qui devront être le début d'un renouveau architectural chez les bleus. Toutefois, ne soyez pas pressés de voir ce genre de technologie dans votre PC de jeu. (source : Microchip)

 

microchiptechnology


Un poil avant ?

Enermax lance son gros MAKASHI II !

Un peu plus tard ...

Une jolie fuite de Sapphire Rapids au rapport : la suite du 10 nm pour les serveurs !

 Microchip sort les premiers switchs PCIe 5.0, qui devrait permettre de gérer la prochaine génération d'accélérateurs informatiques industriels... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 10 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !