Depuis la GTC 2022 où NVIDIA a présenté son nouveau GPU  pour data-centers, nous n'avons eu aucune nouvelle du H100 peu importe sa forme. Son monstre, car c'en est un, de la génération Hopper, a enfin eu l'autorisation de sortir de sa résidence, et donc d'organiser un shooting photo.

 

Il a fallu un grand angle car le type est large. Le GPU du H100 est le GH100. Il mesure, pour rappel 814 mm², gravé en 4 nm, et entouré de 6 modules de HBM3. Il y a dedans 16896 cuda cores maximum, 50 Mo de L2, ce qui est bien plus que les 40 Mo du GA100, les 6 Mo du V100 ou les 4 Mo du P100. Le bus mémoire est de 5120-bit, et sa conso maxi est de 700 W. Vous avez toutes les données sur ce billet.

 

h100 versoLes fesses du H100

 

Le module présenté est un SXM5, une carte enfichable au format mezzanine et capable d'être appairée plusieurs fois pour augmenter la puissance de calcul. On y voit bien le GH100 trôner au milieu de 6 stacks de HBM3. Toutefois, vu que la carte embarque 80 Go de mémoire, il y a un souci mathématique ! En fait un des stacks est "factice", sauf à servir de stabilisateur et protéger l'intégrité de l'ensemble lorsqu'il faudra mettre dessus un refroidisseur. Ce bonhomme a là plus de 30000 $ dans ses mains, gare au croche-patte assassin !

 

h100 rectoEt ses boobs !


Un poil avant ?

Thermalright ajoute un mini ventirad low profile à son catalogue

Un peu plus tard ...

Intel 4, TSMC N5 : kiki le meilleur dans tout ça ?

 Voici un peu plus en détail le H100 sauce SXM5, avec tout pelin de trucs dedans qui coûtent un bras, et encore ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 10 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !