Avec la sortie de Xe MAX, la première carte graphique d’Intel sur le segment grand public au format PCIe — attendez tout de même l’an prochain pour cette dernière version —, il était clair que le géant bleu n’était qu’à ses débuts en matière de GPU... mais que les choses n’allaient pas vraiment plus avancer que ça pour 2020, en tout cas pour les gamers. C’est donc sans surprise qu’Intel confirme aujourd’hui ces deux faits, avec le lancement de la HC3 XG310, une carte à première vue bien étrange, prévue pour les serveurs, en particulier dans le cloud.

 

4 puces sur un seul PCB, rien que ça ! [cliquer pour agrandir]

 

Étrange, c’est tout à fait le mot, car avec pas moins de 4 Xe LP à bord, un bus mémoire de 128-bit et 8 Go de DDR4 par puce pour un total de 32 Go, la nouvelle venue aura du mal à vous tirer plus qu’une demi-molle (ou une semi-croustillante, au choix). Disponible au format PCIe standard (simple hauteur), l’idée des bleus est d’en intégrer un maximum dans un serveur tout en restant peu énergivore, dans l’idée d’utiliser son écosystème oneAPI permettant de déporter les calculs sur accélérateur (CPU, FPGA ou encore GPU - Xe comme NVIDIA ou, dans un futur proche, AMD) par exemple dans le cas de streaming de jeu mobile dans le cloud.

 

intel oneapi android gaming

 

Intel ne communique en revanche pas sur les fréquences du bousin, ni même sur une quelconque évaluation des performances par rapport à la concurrence, si ce n’est que la carte supporte 60 exécutions simultanées d’un clone de League of Legends sur mobile, moulinant à 30 FPS. Cela pourra peut-être parler aux gérants des datacenters, mais pas vraiment à nous !

 

intel android demoCertes, mais encore ?

 

Enfin, revenons sur l’écosystème oneAPI, qui est passé fin septembre en version 1.0, mais qui continue son développement, à la fois pour Linux et Windows. Le bousin passera Gold (de quoi rappeler un certain Cyberpunk ?) en décembre prochain et sera pour l’occasion distribué en différentes saveurs selon les usages : la version de base, et les Domain-Specific Toolkit, pour l’HPC (High Performance Computing), l’IoT (Internet des objets), le rendu 3D. De plus, Intel devrait mettre à jour ses suites de développement pour l’IA et leur support de la suite OpenVINO afin d’intégrer toujours plus en profondeur cette même version Gold. Peu à peu, OneAPI devrait en outre venir remplacer les produits antérieurs de la firme qu’étaient Intel Parallel Studio XE et Intel System Studio, le statut d’ICC n’ayant par contre pas été évoqué — il y a fort à parier qu’il faudra toujours débourser pour y avoir accès !

 

intel server gpu h3c xg310

Allez, un petit dernier cliché

 

Difficile de se positionner ici sur une quelconque prévision quant à cette future gamme des bleus. En effet, la firme annonce se détacher de plus en plus du processus de gravure, permettant ainsi de recourir à ses concurrents, avec TSMC en ligne de mire ; et nous nous doutons bien qu’un GPU ne se conçoit pas du jour au lendemain, c’est ainsi que la gamme Xe semble avancer (trop) lentement. D’un autre côté, entre le COVID, les versions Xe LP qui restent en 10 nm SuperFin et les caractéristiques plutôt vagues de cette carte professionnel (et la « seule » DDR4 embarquée - LP obligeant), Intel n’a pas vraiment de quoi inspirer confiance dans la réalisation concrète de ces belles promesses. Rendez-vous en 2021 pour plus d’informations officielles !

 HC3 XG310, pour vous servir - enfin, pour servir votre serveur ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !