Comme quoi il faut toujours rester prudents quand on parle brouzouf ! Le 10 novembre, nous avions écrit que Codemasters  aurait accepté l'offre de rachat de Take-Two, ce qui est foncièrement différent de Codemasters a accepté l'offre. Comme nous n'y étions pas, nous ne pouvions avoir le coeur net. Et grand bien nous a pris puisque ce jour, EA et Codemasters se sont drôlement rapprochés pour la même chose : un rachat du second par le premier. Il faut dire que le géant américain a proposé 1.2 milliard de dollars quand Take-Two ne proposait que 970 millions.

 

Mais dans sa quête de toute puissance, EA ne possède pas, dans son armada, de studio dédié à ce genre vidéoludique, à savoir le jeu de caisse, simu ou pure arcade. Les Need for Speed étant à l'agonie et ne retrouvant pas leur lustre d'antan, les ronds d'EA pourront aider Codemasters à franchir un cap, à s'offrir qui sait un beau moteur 3D nouvelle génération qui pourrait être le digne successeur de l'EGO Engine, sans évoquer l'horreur de l'Onrush Engine dont on a toutes les chances de ne plus voir les affres si Codemasters a appris de ses erreurs. Et comme l'anglais possède aussi les Project CARS en sus des DiRT, des F1 5169, Grid, cela offre à EA les moyens de ses ambitions : ramasser le plus d'oseille ! Manifestement l'accord vient d'être signé, les deux CEO Gerhard Florin et Andrew Wilson y allant de leur déclaration d'amour commune, et de leurs projets !

 

codemasters 2020


Un poil avant ?

La pénurie des cartes Ampere serait-elle liée à sa production ?

Un peu plus tard ...

EPYC Milan fait le beau sur Cinebench R23, et il peut le bougre !

 La loi du business et des pétrodollars ! Codemasters navigue désormais vers celui qui lui file le plus de blé ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 21 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !