L’un des gros dada de notre ère est le superordinateur, toujours dans cette même course effrénée de l’humanité vers le toujours plus gros et toujours plus grand, et en l’occurrence vers celui qui fondera en premier son véritable Skynet !

Aujourd’hui, durant sa conférence (désormais virtuelle) Build 2020, Microsoft a annoncé avoir construit un nouvel ensemble de machines de la sorte sous le drapeau de ses services cloud Azure et lui vante une position dans le top 5 des plus gros superordinateurs de ce bas monde, rien que ça ! La nouvelle machine en question a été construite pour Open AI, le laboratoire spécialisé dans l’intelligence artificielle basée à San Francisco, et dans le cadre de construction de l'Artificial General Intelligence sera entièrement dédiée à l’entraînement de modèle IA, le tout dans un environnement plus accessible aux clients, développeurs et scientifiques via GitHub et Azure AI.

 

Malheureusement pour les amoureux du hardware que nous sommes et qui auraient sûrement aimé connaître le contenu du PC, Microsoft n’a pas détaillé la liste, mais s’est contentée de donner le total approximatif des caractéristiques du matos : plus de 285 000 cœurs de CPU, 10 000 GPU et un réseau de 400 Gb/s entre chaque serveur !

Pas un mot sur les auteurs des différents matériels, mais on tablerait sur de l’EPYC d’AMD et fort probablement des GPU (Turing ?) de Nvidia. En tout cas, l’ensemble doit être en pointe de la technologie existante pour se hisser ainsi derechef dans le top 5, si l’on considère que le 5e superordinateur du Top 500 embarque déjà 448 448 cœurs (Frontera), le 4e se trouve à 4 981 760 (Tianhe-2A), ou encore 2 414 592 pour le premier (Summit) !

 

Microsoft et Sam Altman, CEO Open AI, ont de grands espoirs pour le nouveau jouet et sa capacité à entraîner des modèles toujours plus avancés ; c’est aussi une avancée fulgurante pour la Raymonde et son image dans le milieu, l’entreprise comptait jusqu’à présent un seul superordinateur dans le Top 100, plus exactement l’HyperCluster de Microsoft Research à la 95e position. Notons que la nouvelle machine n’apparaît pas encore de le Top 500 officiel, la liste est mise à jour deux fois par an, en juin et en novembre.

 

microsoft ai supercomputer build 2020

So rétro !


Un poil avant ?

La fin du nom "Tesla" chez NVIDIA ?

Un peu plus tard ...

Nvidia confirme que Tesla c'est fini...depuis un moment

Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !