Les navigateurs qui nous ont fait oublier Internet Explorer ont plus d'une option dans leur catalogue. Il y en a deux que l'on retrouve chez tout le monde, la première est la gestion des favoris ou marque-page et la seconde leur capacité à ouvrir des pages dans des onglets. Deux trouvailles qui permettent de naviguer plus sereinement et ne pas perdre d'informations importantes, mais qui ont touché leur limite avec l'arrivée des réseaux sociaux.

 

Qui n'a jamais eu 28 onglets ouverts en se disant "oui, je les lirais tous quand j'aurai le temps". C'est devenu commun et c'est pourquoi la fondation Mozilla s'était intéressée à Pocket. Ce petit module intégré au navigateur Firefox permet de sauvegarder une page directement et de la partager entre différents appareils équipés du navigateur (et synchronisés via Sync de Firefox ou compte Google) ou avec la communauté (via des recommandations). Il a trois avantages, le premier est d'éviter d'avoir de nombreux onglets ouverts pour rien (la RAM appréciera), le second est de permettre d'accéder à une information sur un autre appareil (sur le smartphone en allant aux WC par exemple), quel que soit son système d'exploitation ou format, et le troisième est de pouvoir partager et découvrir des informations sans avoir à passer par les réseaux sociaux ou autres bouillons à buzz.

 

L'outil semble tellement pertinent à la fondation qu'elle vient de s'offrir la société qui l'a créé, Read It Later. Avec apparemment dix millions d'utilisateurs uniques par mois et plus de trois milliards de contenus sauvegardés à ce jour, Pocket semble répondre à un besoin et avec son équipe intégrée à la Fondation Mozilla, on risque de le voir rapidement évoluer dans les mois à venir. L'avez-vous déjà utilisé ? Appréciez-vous la chose ?

 

pocket logo

Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !