Les 4 grandes compagnies susnommées, qui à elles seules représentaient aux dernières nouvelles en moyenne 90 % des parts du marché des navigateurs avec leur solution maison respective, Safari, Chrome, Firefox et Edge (RIP IE11), vont renforcer leur collaboration (ouverte) afin de promouvoir la standardisation des extensions de navigateurs. Un mouvement déjà timidement amorcé depuis l'arrivée des API WebExtensions de Mozilla, une solution justement conçue pour permettre aux développeurs d'offrir plus facilement une compatibilité « cross-navigateur » avec les nombreuses solutions à bases de Chromium, et que certains ont déjà commencé à adopter entre-temps. L'objectif étant naturellement d'avoir un maximum d'extensions disponibles pour l'utilisateur, quel que soit le navigateur qu'il choisit, ce qui est encore assez loin d'être le cas aujourd'hui.

En effet, il n'est pas rare qu'un simple changement de navigateur oblige également aussi à devoir changer un peu ses habitudes de personnalisation et chercher des alternatives pour ses extensions favorites, proposer une compatibilité multi-navigateur implique naturellement plus de travail pour les développeurs des modules. Généralement, les alternatives existent, mais ne sont pas toujours au niveau de la solution préférée et peut en frustrer plus d'un.

 

Bref, Microsoft, Google, Mozilla et Apple semblent vouloir remédier à ce « problème » et ont ainsi récemment formé le WECG, WebExtensions Community Group, dont voici tous les participants. Celui-ci aura pour rôle de travailler directement avec les développeurs pour la création d'un standard universel pour les extensions de navigateurs, qui impliquera l'introduction d'une meilleure cohérence des interfaces, des API, des fonctionnalités et autorisations entre les différents navigateurs, ce qui devrait en principe grandement faciliter le travail des développeurs, limiter l'exclusivité des extensions et par conséquent permettre à l'utilisateur de trouver les mêmes solutions où qu'il aille. Bien que la diversité risque à terme d'en prendre un coup aussi, nul doute que cela arrangera bien des utilisateurs qui aiment utiliser plusieurs navigateurs ou changer régulièrement pour x ou y raisons, en supposant que l'on se retrouvera peut-être un jour avec une bibliothèque unique pour tout le monde.

 

doge firefox logo meme


Un poil avant ?

Le gros Noctua passif arrive et prend la relève, 13 ans après Scythe !

Un peu plus tard ...

De la DDR4 rapide chez G.Skill, et avec latence inédite pour cette fréquence !

 Avoir presque toujours le même choix d'extensions quel que soit le navigateur utilisé, voilà l'ambition ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !