Guide d’achat de Comptoir • les CPU

4e trimestre 2020 / 1er trimestre 2021

 

Telle la marée, le cycle de sortie des processeurs alterne flux et reflux : le dernier opus était riche en nouveautés du fait d’un Zen 2 très en forme et inondant la quasi-totalité des secteurs, voilà que Zen 3 vient enfoncer le clou. A contrario, les bleus n’ont pas (encore) dévoilé officiellement leurs Rocket Lake censés apporter une alternative aux Ryzen 5000, rendant ces derniers quasi incontournables tant leur versatilité est étendue. Néanmoins, les références étant actuellement restreintes au nombre incommensurable de 4, les Threadripper restant beaucoup trop chers et inutiles pour nos critères d’utilisation (et de budget) et les APU sous architecture Zen 2 demeurant uniquement disponibles pour les PC portables et barebones intégrés, certains segments se retrouvent inchangés par rapport à notre guide précédent.

Si vous êtes néophytes, rappelons que le processeur est défini selon plusieurs critères : une architecture d’où sont extraites les différentes gammes souvent liées à une finesse de gravure que l’on préfère minimiser, une fréquence (en GHz, enfin, normalement), une quantité de cœurs avec ou sans multi-threading, et une enveloppe thermique limitant — en théorie tout du moins — la consommation.

 

guide d'achat processeur

Retrouvez nos précédents guides :
Q2 2017Q3 2017Q4 2017/Q1 2018Q1 2019
Q2 2019 Q4 2019/Q1 2020

 

• Le marché ces derniers mois*

D’après diverses sources (presse spécialisée, logiciels spécialisés, steam, ou GFK) voilà des estimations du paysage hardware gaming - sous Windows - côté CPU. La dominante, si elle est toujours très bleue, confirme une coloration verte rouge noire très nette immiscée d’une part par l’architecture Zen, Zen+ puis Zen2 qui continue de progresser à une belle vitesse de croisière alors que la réelle réplique de Santa Clara tarde toujours à arriver, même si ce dernier a fait des concessions (très relatives) sur les tarifs. On constate également que les quadruples coeurs entament significativement leur déclin en cette année 2020, quand les doubles coeurs disparaissent des radars. Des tendances qui devraient s'accélérer avec l'arrivée des consoles next gen.

 

(*) : pour cette nouvelle fournée de stats de marché, nous avons élargi l'arrondi des valeurs afin de vous donner des tendances plus réalistes que des chiffres à virgule soumis à divers facteurs.

 

amd logo
intel complet
Parts de marché/

27 %

Parts de marché/

73 %

20 % ▲ • > 3,7 GHz > 3,7 GHz • ▲ 25 %
30 % ▲ • 3 GHz - 3,7 GHz 3 GHz - 3,7 GHz • ▼ 40 %
5 % ▲ • 2 GHz - 3 GHz 2 GHz - 3 GHz •

▼ 30 %

hexa cœurs et + • ▲ 40%
quadruple cœurs • ▼ 42%
double cœurs • ▼ 16 %

 

 

• usage principal : Bureautique/HTPC

Pour une utilisation tranquillou avec la télévision, lire des films ou simplement surfer en toute tranquillité sur le web, nul besoin de casser sa tirelire. Il vaut mieux cependant opter pour des modèles peu gourmands en énergie et équipés d’une partie graphique un tant soit peu solide, car les cartes graphiques sont ici un luxe que beaucoup éviteront. Pour cet usage bureautique ou HTPC, voici notre choix.

Pas de changement par rapport aux trimestres derniers, et pour cause : aucun réajustement tarifaire n’a été effectué, pas plus que de nouveaux modèles pour ordinateurs de bureaux. Il en résulte que nos conseils demeurent inchangés, en attendant au tournant Zen 2 APU version bureau, qui a fait son apparition côté ordinateurs portables avec, notamment, le compétitif Ryzen 7 4800H.

Entrée de gamme
Milieu de gamme
Haut de gamme

Athlon 240GE

socket AM4

Ryzen 3 3200G

socket AM4

Ryzen 5 3400G

socket AM4

amd athlon ryzen ryzen
Je ne suis pas bien sûr, ça vaut quoi ces CPU déjà ?
review athlon 200ge
header 9900ks vs 3950x
prix conseillé : 75 €
prix conseillé : 100 €
prix conseillé : 160 €

• 2C/4T Zen (14 nm)

• GPU basique (Radeon Vega 3) mais suffisant à bien des usages

• TDP (35 W) très faible

• 4C/4T Zen+ (12 nm)

• GPU VEGA 8 permettant de jouer sur quelques titres légers

• TDP contenu (65 W)

• Ventirad honorable

• 4C/8T Zen+ (12 nm)

• GPU VEGA 11 permettant de relâcher certains réglages graphiques

• TDP contenu (65 W)

• Ventirad honorable

 
Street price à l’instant T

 

 

• usage principal : gaming

Avec la poussée magistrale d’AMD dans le domaine des processeurs, les titres triple-A récents tirent désormais complètement parti des processeurs à plusieurs cœurs. Dans un souci de durabilité, il nous apparaît donc fortement recommandable de baser sa configuration pour un usage ludique sur un quad-core au minimum. Les tarifs grimpent légèrement par rapport à une configuration HTPC sans pour autant tomber dans l’excessif, probablement grâce à l’absence d’iGPU chez les rouges et l’affaire des CPU d'ancienne génération.

En effet, Zen 3 n’a pas encore colonisé tous les segments, en particulier sur l’entrée de gamme ; de quoi remplacer le vénérable Ryzen 1600 AF qui officiait dans cette case depuis de nombreux mois. Meilleure montée en fréquence, consommation plus faible, performance par cœur en hausse : Zen 2 est une arme idéale pour bon nombre de configurations d’entrée de gamme, même si les 4 cœurs pourront s’avérer limitants à l’avenir. Côté bleu, Intel ne peut plus résister malgré un baroud d’honneur sauce Comet Lake et ses fréquences poussées à bout, mais la microarchitecture Skylake interne ne peut plus décemment lutter contre le fruit de trois évolutions successives de la concurrence.

Entrée de gamme
Milieu de gamme
Haut de gamme

Ryzen 3 3100

socket AM4

Ryzen 5 3600

socket AM4

Ryzen 5 5600X

socket AM4

ryzen

ryzen

ryzen

Un pwal de lecture pour le moral, car c’est bon (pour le moral)
review ryzen R3 header ryzen3000 round2

review ryzen zen3

prix conseillé : 120 €
prix conseillé : 220 €
prix conseillé : 330 €

• 4C/8T d'avant-dernière génération rouge (7 nm)

• Visibilité sur un upgrade

• Plateforme B450 peu onéreuse

• Overclocking possible bien que limité

• Ventirad (Wraith Stealth) fourni

• 6C/12T d'avant-dernière génération rouge (7 nm)

• Visibilité sur un upgrade (16 cœurs maximum)

• Ventirad (Wraith Spire) fourni

• Plateforme B450 peu onéreuse

• TDP limité de 65 W, mais overclocking possible

• 6C/12T de dernière génération rouge (7nm)

• TDP de 65 W tout à fait convenable

• Plateforme B550 peu onéreuse, compatible PCIe 4.0

• Performances monocœurs surpassant enfin Intel

• Ce qui offre encore des performances de premiers choix en jeu

Top moumoute

Ryzen 9 5900X

socket AM4

Un peu de lecture ?

review ryzen zen3

ryzen

• 12C/24T de dernière génération d'AMD (7 nm)

• Le nouveau leader en performance par cœur, encore utile pour les titres CPU-limited

• Overclocking possible, voire automatique avec l'AMD PBO

• Inutile de monter davantage en cœurs pour du jeu seul

 

prix conseillé : 600 €
Street price à l’instant T

 

 

 

 

• usage principal : workstation*

Depuis Zen2 et leurs cœurs à foison, le choix n’est pas difficile pour qui souhaite faire autre chose que du jeu et nécessite des performances de premier rang. Rendu 3D, montage vidéo, encodage, programmation, machines virtuelles, sans compter le streaming devenu populaire ces dernières années... Autant d’utilisations applicatives plus ou moins lourdes d’une station de travail qui préfèrent les machines fortement multicœurs, d’où la dominance rouge, et ce depuis quelques années maintenant. La question sera plutôt résolue en fonction du portefeuille : de fait, les nouveaux venus sont (bien) plus performants, mais leur prix à nombre de cœurs égal est en augmentation par rapport à la génération précédente. Notez que les choix ci-dessous seront parfaitement à même de remplir une fonction dédiée au gaming.

Ici également, les Ryzen 5000 viennent bousculer la donne, au prix d’un ticket d’entrée en légère augmentation par rapport à ses prédécesseurs — un surcoût de l’ordre de 50 €. Pour la concurrence, difficile de faire plus morne (clin d’œil dubitatif vers Intel) : la plateforme X299, qui aurait pu lutter avec quatre canaux mémoires et plus de 18 cœurs, ayant été laissée à son triste sort.

 

(*): Si, auparavant, le segment HEDT était occupé par des modèles multicœurs directement hérités des gammes serveur, utilisant des sockets plus volumineux et des prix exorbitants, le retour en grâce d’AMD a permis de repousser la séparation avec les modèles grand public en proposant des configurations extrêmement performantes sur le socket AM4. Ainsi, nous considérons que l’achat d’un Threadripper (ou d’une plateforme X299 Intel, dans le cas de besoins spécifiques) relève davantage d’une utilisation semi-professionnelle, et n’est donc pas abordé dans ce guide. Étant donné la somme à débourser pour un tel bousin, nous vous invitons donc plutôt à vous tourner vers les tests de comptoir qui leur sont dédiés, ici pour le dernier 3990X et là pour un trio mêlant Intel et AMD.

Entrée de gamme
Milieu de gamme
Haut de gamme

Ryzen 5 5600X

socket AM4

Ryzen 7 5800X

socket AM4

Ryzen 9 5900X

Socket AM4

ryzen ryzen ryzen
Momenclatures hautement techniques de Comptoir
review ryzen zen3
prix conseillé : 350 €
prix conseillé : 500 €
prix conseillé : 600 €

• 6C/12T de dernière génération

• TDP plus que raisonnable (65 W)

• Fréquences débloquées si besoin

• Ventirad correct fourni (Wraith Stealth)

• 8C/16T de dernière génération (7 nm)

• Gain en performances monocoeur dû à la nouvelle architecture

• Ventirad honnète fourni (Wraith Prism)

• 12C/24T de dernière génération (7 nm) impressionnant sur un socket grand public

• Perf/€ imbattable

• Entre desktop et HEDT.. Mais attention au bon choix de la carte mère !

Top moumoute
Ryzen 9 5950X

socket AM4

Un peu de lecture ?

review ryzen zen3

ryzen

• 16C/32T de dernière génération (7 nm) confirmant la conception de l'architecture Zen, robuste et scalable

• Performances imbattables pour le prix comparé à la concurrence

• TDP de 105 W tout à fait raisonnable pour le segment
• Rivalise avec du HEDT, mais attention au choix de la carte mère !

 

prix conseillé : 900 € (et un mars !)
Street price à l’instant T

 

 

 

les incroyables articles cpu du CDH

Les 38 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !