Alors que techniquement le 19 juin devrait être la fin du NDA du fait de la mise en vente des processeurs, nos confrères Hexus et Bit-tech ont publié leur article du Core i9 7900X. Ce n'est pas le plus gros CPU de la gamme, loin s'en faut, c'est même le plus petit des Core i9. Il remplace dans la gamme l'ex Broadwell-E 6950X, il possède 10 coeurs et 20 threads, 13.75Mo de cache L3, des fréquences de 3.3 à 4.3 GHz, et exceptionnellement il peut outrepasser cette dernière sur 2 coeurs jusqu'à 4.5 GHz grâce à Turbo Boost 3.0. On vous rappelle que cette génération a été remaniée d'un point de vue mémoire cache, le L3 est bien plus petit que celui de Broadwell-E, 13.75Mo contre 25Mo à l'ancêtre. Toutefois le cache L2 est passé de 256ko à 1Mo sur cette nouvelle génération. Ce rééquilibrage devrait apporter son gain selon Intel du fait d'un L2 plus véloce que le L3, et du fait du fonctionnement du L2 de type non inclusif qui perd tout intérêt avec l'arbitrage petit L2 gros L3 vu sur Broadwell-E.

 

broadwell e ring bus

Le Ring Bus du temps des chevaliers, en plein âge de fer

 

Autre point important qui pourrait expliquer des améliorations dans la tenue en charge, Intel a élaboré un nouveau réseau mesh qui va permettre aux coeurs de communiquer entre eux de manière plus efficiente, son ancêtre étant le ring bus. Les points de communication entre les coeurs sont plus nombreux, ne suivent pas le "ring bus" précédent, mais tissent une sorte de réseau plus connecté comme indiqué dans l'image ci-dessous.

 

skylake x reseau mesh

Le mesh (grillage) de 2017, âge de la silice !

 

Dans ce contexte, on attend autre chose du 7900X qu'un speed bump et une poignée de pourcents de plus face au Core i7 6950X qui pédalait pour sa part à 3 et 3.5 GHz, avec une pointe sur un seul coeur à 4 GHz, cas qui n'arrive quasiment jamais car il y a toujours un coeur pris pour l'OS et les processus de fonctionnement courants, et au moins un autre pour les petites tâches directes. C'est un des points d'achoppement avec le Turbo Boost 3 intégré à Skylake-X, puisque ce sont 2 coeurs cette fois qui peuvent bénéficier de ce boost.

 

Les résultats des deux articles sont dans le même ordre d'idée, et on se rend compte que les soucis de Broadwell-E 6950X en son temps sont les mêmes que ceux du 7900X aujourd'hui : 10 coeurs en avance sur le software, tant et si bien qu'il faudra attendre des tests complets passés le NDA pour avoir une vision plus globale et axée plus sur les applications multithreadées pour voir une vraie différence entre les deux CPU. Plus que jamais, à 1000$, il faudra regarder plutôt vers les Skylake-X à 6 et 8 coeurs, ou chez AMD avec ses Ryzen en 8 coeurs, les difficultés des plus de 8 coeurs devraient toucher également les Threadripper.

 

intel

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 21 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...