Zou, revenons-en un peu au modding et on se tourne aujourd'hui vers un français, le moddeur GOODWIN. L'individu est actif depuis 5 ans et commence petit à petit à se faire un nom sur YouTube et Facebook, notamment grâce à ses vidéos de nettoyage et de réparation (ou tentative de réparation dans certains cas, ça ne marche pas toujours) de différents types de matériels, ce qui en soit est une excellente initiative pour aider a promouvoir et démystifier cette pratique, bien trop souvent laissée de côté en faveur de jeter l'objet "cassé" et d'acheter du neuf. Bien entendu, on y trouvera également la présentation de hardware mainstream et un peu moins, ou encore des vidéos explicatives sur l'une ou l'autre technologie. Du modding aussi, comme du watercooling customisé, mais le vrai dada de GOODWIN est véritablement devenu l'impression en 3D.

 

goodwin pc unique impression 3d

 

Justement, après s'en être déjà servie pour imprimer une table de bench et des composants de watercooling, cette expérimentation a récemment culminé avec l'impression en 3D de A à Z d'un véritable boitier ATX ! L'idée le titillait déjà depuis un moment et c'est début mars qu'il avait ainsi décidé de réaliser son rêve, grâce à une imprimante 3D de chez Filimprimante 3D ! Une création détaillée et racontée par le créateur en personne au travers de 3 vidéos sur YouTube, du dessin du boitier sur papier à sa modélisation en 3D sous SolidWorks, à l'impression de chaque pièce, le ponçage, le perçage, la peinture, jusqu'au montage de la configuration finale ! À découvrir maintenant : 

 

 

 

 

Que l'on aime ou pas le style choisi pour le boitier, qui pour le coup est parfaitement unique (même si sa façade à un p'tit arrière-gout d'InWin), on ne peut nier que le travail est bluffant, soigné et minutieux - au total, 4 kg de PET et 250 heures d'impressions ! Pour ceux qui s'interrogent sur le cout de l'aventure, en gardant à l'esprit que ce n'est pas vraiment ce qui compte en premier dans le monde du modding et de l'art, sachez que GOODWIN a estimé que ce boitier lui aura couté de 250 à 300 euros, dont 150 rien que pour les bobines de filament - le panneau latéral est en plexiglas de 8 mm d'épaisseur. À ce prix-là, il est évidemment possible d'acheter un très bon boitier haut de gamme dans le commerce, mais on rappelle que ce n'est évidemment pas (toujours) la recherche du bon prix qui motive les créateurs, bien au contraire.  

 

La dernière vidéo est celle du montage du hardware, avec plusieurs de placement produit au passage pour Corsair, puisque le constructeur a fournit une bonne partie du matériel : de la DDR4 Vengeance RGB PRO SL, des ventilateurs QL120 RGB, et surtout un kit Hydo X Series XH305i RGB avec du tubage rigide noir mat ! Le reste de la configuration est constitué d'un processeur i7-8086K, une carte mère MSI Z370 Gaming Pro Carbon, une carte graphique ASUS ROG Strix RX 580 et une alimentation Corsair RM750. Une belle petite configuration pour un PC unique au monde ! 

 

Sur Thingiverse, le sommaire avec les différents fichiers SLDPRT, sa page Facebook et sa page Utip.

Un poil avant ?

Codemasters introduit le ray tracing dans son prochain jeu

Un peu plus tard ...

Netac veut faire grimper la DDR5 à 10 GHz

 Un boitier unique ATX imprimé en 3D de A à Z ! Par ici pour découvrir ce travail de passionné...  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 10 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !