Si au Comptoir, nous étions plutôt enthousiastes à l'idée de voir débarquer des petites machines sous CPU ARM - un concurrent de plus dans le milieu ne fait en général pas de mal - nous avons vite déchanté. En effet, entre un tarif fixé au-delà des 500$ et des performances poussives, peu de modèles ont finalement réussi à se frayer un chemin jusqu'aux consommateurs.

 

Or, si les performances sont un problème sur une machine, il est de notoriété publique que le passage à Linux permet d'améliorer les choses - enfin, selon le choix de votre environnement graphique et autres add-ons. Cependant, les bécanes sous ARM ne sont pas équipées d'un UEFI, il est donc difficile de changer votre système d'exploitation. Difficile, mais pas impossible : un projet permet en effet de construire des images bootable pour trois modèles : l'ASUS NovaGo TP370QL, le HP Envy x2, et le Lenovo Mixx 630.

 

Pour le moment, seul Ubuntu 18.04 peut être lancé, un choix discutable puisqu'il ne s'agit pas de la distribution la plus légère, mais certes une des plus accessibles au grand public. De plus, une fois la procédure de boot connue, il n'est en théorie pas trop difficile d'aller adapter une quelconque distribution à la machine. Finalement, et si ARM sur portable se conjuguait avec Linux ? (Source : Phoronix)

 

windows 10 arm logo

Finalement, pas si "Windows 10" que ça ?

 

 Les PC ARM ont pour le moment souffert de performances asthmatiques : le pingouin peut-il y faire quelque chose ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !