Serious Sam 4 est sorti il y a quelque temps déjà, fin décembre 2020, et il ne nous a pas dépaysés avec la licence. L'objectif, derrière ce mode horde permanent et répétitif, est de défoncer tous les ennemis qui arrivent par vagues successives, le tout dans un gameplay simplifié type Doom, à l'ancienne, mais terriblement tonique et exigeant sur le long terme. Jouer des heures à ce titre, comme Doom donc, demande une grosse énergie, ce n'est pas une simulation de cueillette de champignons, ça arrive de partout et en grand nombre. Pour continuer de décrire Serious Sam 4, la fin du jeu vaut son pesant de cacahuètes, on peut dire qu'il y a du monde à l'écran, dont un boss titanesque. Techniquement, c'est faiblard, chez Croteam, on ne connait pas les termes de ray tracing, de DLSS, de FSR, de NIS, et on en met le moins possible à l'écran (herbes, végétation, etc) pour permettre un gros framerate lorsqu'il y a 40 ennemis à l'écran.

 

Un standalone arrive pour ce titre, nommé Serious Sam Siberian Mayhem. Comme tout standalone, il n'a pas besoin du jeu pour fonctionner, au contraire des add-ons et autres DLC. Étonnamment, nous n'avions pas entendu parler de ce jeu, qui déboulera le 25 janvier, donc mardi prochain, au prix de 18 €, standalone oblige puisque ce n'est pas un nouveau titre avec nouveau moteur. Voici 10 minutes de gameplay, la Sibérie, c'est pas très tropical comme ambiance.

 


Un poil avant ?

NVIDIA monte les prix de ses RTX 30 Founders Edition

Un peu plus tard ...

L'assemblée Nationale, le contrôle parental et... les PC sans OS

 Francis Lalanne est à la science ce que Serious Sam est aux FPS, un jeu tonique old school ringard. Mais lui, il est amusant au moins ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !