Le débat concernant l'intelligence artificielle ne date pas d'hier. A vrai dire, aussi loin que remonte le cinéma, puis plus tard les jeux video, l'homme a toujours exulté cette peur de la machine qui lui est supérieure dans diverses oeuvres. Des mots comme Skynet ou Vicky, ça parle à un très grand nombre d'entre nous. Avec l'avènement de l'informatique et des progrès associés à la puissance de calcul, l'homme s’est imposé des défis. On se souvient de Kasparov qui, après avoir animé les duels aux échecs avec Karpov, s'est attaché à battre la machine. Il le fit avec des engins poussifs mais les derniers duels se soldèrent par un match nul, on était en 2003.

 

Depuis la puissance a explosé, et dernièrement on avait mis en avant la défaite du meilleur joueur de Go, Lee Se-Dol, face à un bot : AlphaGO. Battu 4 manches à 1, le coup fut dur. La semaine passée, c’est un joueur professionnel de DOTA 2 qui a joué face à l'ordi en 1 contre 1. Il a perdu grâce au programme d'IA nommé OpenAI. Ce n’est pas une bonne nouvelle (si ce n'est pour avoir enfin des bot pas trop débiles dans les jeux!), mais en soi la question qui se pose vraiment est de savoir si l'expérience emmagasinée par un humain est-elle plus précieuse que la capacité de tout envisager comme option et de tout calculer par l'ordinateur. Avec DOTA 2, c'est la première fois que la complexité du programme utilisé permet de juger la performance de l'ordinateur à sa juste valeur. C’est un débat qui n'a pas fini de faire parler de lui ! Et avec le Deep Learning et autres activités de GPU Computing, ça va chauffer !

 

Les 43 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Test • Asustor AS6404T

Apollo lake dans les NAS d'Asustor   Si chez Asustor les NAS semi-pro se ressemblent, ce n'est qu'en apparence. Voilà donc que débarque au Comptoir l'AS6404...