RTX 3060  155 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 3060 Ti  30 refs en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3080  70 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4080  35 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4090  18 refs en stock  Tendance baissière  •  
RX 6650 XT  36 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6750 XT  19 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6800 XT  14 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 5800X3D  5 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 7700X  6 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 9 7900X  6 refs en stock  Tendance stable  •  
Ryzen 9 7950X  3 refs en stock  Tendance stable  •  
Core i5-13600K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i7-13700K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i9-13900K  7 refs en stock  Tendance baissière  •  
PS5  1 ref en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3060  155 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 3060 Ti  30 refs en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3080  70 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4080  35 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4090  18 refs en stock  Tendance baissière  •  
RX 6650 XT  36 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6750 XT  19 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6800 XT  14 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 5800X3D  5 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 7700X  6 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 9 7900X  6 refs en stock  Tendance stable  •  
Ryzen 9 7950X  3 refs en stock  Tendance stable  •  
Core i5-13600K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i7-13700K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i9-13900K  7 refs en stock  Tendance baissière  •  
PS5  1 ref en stock  Tendance baissière  •  

Le 1 nm, l'après 2 nm (si si), les fondeurs finiront éventuellement par y passer, reste à savoir quand et qui pourra se le permettre, les dernières technologies ayant déjà nécessité des investissements d'une valeur sans précédent dans le domaine, on s'imagine sans mal que cette future étape coûtera encore bien plus cher. De ce fait, comme c'est déjà le cas actuellement, on ne voit guère qu'Intel, Samsung et TSMC comme ayant les poches suffisamment profondes pour y arriver. Par conséquent, il faudra probablement aussi s'attendre à une adoption très limitée du procédé par leurs divers clients, les coûts de la conception et des produits en 1 nm /10A seront assurément prohibitifs pour la grande majorité d'entre eux.

Dans le cas de TSMC, on apprend aujourd'hui par la voix du vice-premier ministre de Taiwan - Shen Jong-Chin - que le fondeur a déjà choisi l'endroit où sera construite la première usine capable de débiter de la puce 1 nm (10 angströms) d'ici la seconde moitié de cette décennie (en théorie). Sans surprise, c'est bien à Taiwan que se trouve le terrain choisi, plus exactement à proximité du Longtan Science Park proche de Taiyuan.

 

Attention, ces plans n'ont certes pas encore été officialisés par TSMC et ne le seront probablement pas encore avant un petit moment. Ils peuvent donc naturellement encore changer. Mais sauf cas de force majeure, on voit mal TSMC faire débuter son 1 nm ailleurs. En tout cas, les haut placés taïwanais ont donc visiblement déjà été informé plus ou moins sommairement des intentions de leur joyau industriel national. A priori suffisamment pour permettre au vice-premier ministre d'estimer - par ses propres calculs ou par des chiffres avancés par TSMC même, on ne le sait évidemment pas - qu'un seul Fab 1 nm pourra coûter aux alentours des 32 milliards de dollars, soit tout de même 12 milliards de plus par rapport à ce qu'a coûté jusqu'à présent une usine pour du 5 nm et 3 nm pour TSMC. Il pense aussi que d'ici là, les compagnies du semiconducteur impliquées avec Taiwan investiront près de 102,5 milliards de dollars - probablement tout de même toujours fortement subventionnés, restons réalistes - dans l'industrie concernée, ce qui, selon lui, assurera que Taiwan reste à l'avenir le centre mondial de la production du semiconducteur de pointe !

 

Étant donné que l'Europe est loiiiin derrière et vu le retard technologique actuel apparent d'Intel, dont les efforts en collaboration avec le gouvernement US visant à relancer l'industrie locale du semiconducteur n'en sont qu'à leur début, difficile de contredire l'affirmation de Shen Jong-Chin. Il faut admettre que l'on parle aussi du passage au 1 nm comme si c'était une évidence et un acquis. Bon, il y a effectivement bon espoir d'y arriver vu le travail déjà effectué jusqu'ici, mais quid de la suite ? Car il est évident que les limites physiques et financières se pointent à l'horizon, du moins, celles que l'ont connait à peu près. En attendant, que la fête continue... en comité réduit ! (Source)

 

borrat tsmc great success

Un poil avant ?

Les FPGA d'AMD vont fortement augmenter de prix !

Un peu plus tard ...

...Et le prix du wafer de demain dans tout ça ?

Les 24 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !