À croire que Broadcom a opté pour cultiver de la division IoT, et de la faire pousser pour ensuite la revendre bien rapidement. Un marché de niche comme un autre, non ? Bon, c’est peut-être une exagération, mais c’est bien la deuxième fois que le constructeur se débarrasse de cette affaire IoT. En 2016, Cypress Semiconductor avait mis la main sur la branche Wireless IoT de Broadcom pour 550 millions de dollars.

 

Aujourd’hui, en 2020, c’est Synaptics qui a annoncé l’acquisition de cette fameuse affaire Wireless IoT de Broadcom, une transaction évaluée à 250 millions de dollars « seulement » et que l’acheteur compte payer intégralement en espèces, notamment grâce à la vente récente de sa propre division Touch & Display Integration. À noter que l’affaire Wireless IoT est ici à distinguer du reste de la division Wireless de Broadcom, une opération par ailleurs beaucoup plus importante, que l’américain avait toutefois songé à vendre en intégralité l’année dernière, mais s’était ensuite rétracté.

 

synaptics iot integration verticale

Un exemple d'integration possible.

 

Par ce transfert, Synaptics mettra la main sur certains « droits » de produits Wi-Fi, Bluetooth et GPS de Broadcom pour le marché IoT, mais aussi tout produit en conception, et récupère toutes les relations d’affaires existantes. En sus, une équipe de 60 ingénieurs et une exclusivité limitée de 3 ans. Ainsi, Synaptics devrait être en mesure d’augmenter sensiblement son propre catalogue et d’établir de nouvelles intégrations verticales en développant toujours davantage de l’écosystème hardware et software IoT en interne.

 

C’est aussi une acquisition logique pour le constructeur qui a passé les dernières années à diversifier son activité et élargir ses horizons. Surtout connu pour ses technologies de périphériques d’interfaces humaines, Synaptic a investi le marché de l’IoT depuis quelques années déjà et s'y concentre désormais fortement. Enfin, le constructeur avait aussi racheté Conexant Systems et l’affaire multimédia de Marvell en 2017.

 

synaptics concurrence iot

 La position de Synaptics par rapport à ses concurrents (selon Synaptics).

 

Le rachat devrait être bouclé l’année prochaine au premier trimestre, une fois toutes les formalités administratives habituelles accomplies.

 

L'annonce officielle de Synaptics.

 Synaptics cherche à renforcer sa position sur le marché de l'IoT en rachetant certains atouts de Broadcom.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !