La majorité des passionnés de hardware ont souvent les yeux rivés vers les innovations liées aux CPU et aux GPU, mais ces composants sont aussi sensibles à leur environnement, et de plus en plus ces dernières années leurs alimentations ont évoluées pour devenir plus efficaces et moins influentes pour le bon fonctionnement des unités de calcul. Si vous suivez nos tests et actualités qui parlent de ces sujets, des noms comme On Semiconductor, Infineon/IR ou encore uPi ne vous seront donc pas inconnus. Mais il existe un bon nombre de fabricants de semi-conducteurs de puissance, qui ont un peu lâché le marché de l'électronique grand public et professionnelle pour investir en masse sur l'automobile électrique. Mais il semblerait que ce ne soit plus le domaine favori en 2020, les sciences des télécommunications reprenant les devants de la scène.

 

C'est le cas chez Toshiba, pour qui la fièvre du moteur électrique continue, mais le fabricant se ressaisit et cherche à nouveau à copiner avec les fabricants de matériel informatique, notamment dans le monde des datacenters. De ce fait, il met à jour son process de fabrication pour améliorer deux points clés dans les MOSFET pour les convertisseurs de tension : la résistance série en circuit fermé et la capacité de grille. Grâce ses améliorations, le fabricant réduit de 40 % la résistance et avec le gain sur la capacité de grille, il se permet d'affirmer - selon ses recherches propres - d'avoir mis au point les MOSFET les plus efficaces de l'industrie.

 

De telles améliorations ne sont pas à prendre à la légère, car les pertes énergétiques liées aux étages d'alimentation sont encore conséquentes, et améliorer leur efficacité permettrait aussi de réduire le besoin en blocs d’aluminium ou de cuivre sur les MOSFET. Un autre point où de telles améliorations seraient importantes, c'est lors de l'implémentation de la norme ATX12VO, où la conversion du 12 V vers les autres tensions sera forcément impactée par ces MOSFET. En attendant, cela rajoute un fabricant de plus dans la course, ce qui est le bienvenu en ces temps où l'industrie électronique peine un peu avec la crise sanitaire du moment. (source : Toshiba)

 

toshiba logo2


Un poil avant ?

14 mois plus tard, un semblant de màj chez Intel pour la RX Vega de Kaby Lake-G

Un peu plus tard ...

Ventes de jeux vidéo : le dernier jour d'un condamné ?

 Toshiba semble déterminé à rattraper son retard sur les transistors de puissance, en cherchant à regagner les faveurs de l'industrie informatique... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 7 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !