Si vous avez déjà voulu vous lancer dans la modélisation 3D, alors vous avez forcément déjà entendu parler de Blender. En effet, le logiciel de modélisation sous licence GPL est connu pour sa puissance, et souvent cité comme une réussite des projets open source du fait des nombreuses créations (modèles 3D, animations, films) réalisées par des professionnels à partir du soft. Néanmoins, tout n’est pas rose, et l’outil a longtemps souffert d’une complexité et d’un manque d’ergonomie natale, bien que les choses aient progressé grâce aux mises à jour récentes.

 

En parlant de mise à jour, la version 2.90 était dévoilée fin août et apportait de nombreux changements dont le support de la technologie NVIDIA OptiX sur les puces jusque Maxwell (auparavant limité aux RTX seules) afin d’accélérer les rendus... L’occasion idéal d’un petit performance test bien senti, dédié à nos lecteurs créateurs !

 

blender logo

 

Comme souvent dans ce genre de benchmark spécifique, c’est Phoronix qui se trouve aux commandes, avec un panel de CPU impressionnant rassemblant Zen 2, Comet Lake, un double Xeon et un double EPYC — pas moins de 16 modèles en tout ! – ; et une tripotée de GPU pas des plus ridicules, allant de la GTX 970 à la RTX 2080 Ti en passant par 16 autres modèles. Côté OS, la majorité des tests est effectuée sous Linux ; mais, de manière amusante, Windows 10 s’est avéré légèrement plus rapide qu’Ubuntu lorsque la carte graphique est utilisée pour le rendu ; une tendance qui s’inverse totalement dès lors que le processeur est mis à contribution.

 

Pour ce qui est des résultats, nous vous invitons à suivre les liens ci-dessous pour plus de précision, bien entendu, mais la chose se résume assez bien. Pour les processeurs, les Ryzen d’AMD sont clairement en tête, le 10600K se prenant une raclée par le 3700X et faisant jeu égal avec le 3600XT. Pour le très haut de gamme, le 3950X massacre le 10980XE, et un unique Threadripper 3990X permet de dépasser deux Xeon Platinium 8280... Alors, imaginez ce que donnent 2 EPYC 7742 (64 cœurs chacun) ! Pour les GPU, en CUDA pur, le gain apporté par Turing est significatif : une GTX 1650 SUPER fait quasi jeu égal avec une GTX 980 Ti. Pascal se défend également, la GTX 1070 Ti réussissant à dépasser les RTX 2060 SUPER... sans pouvoir atteindre la RTX 2070 SUPER. Dès lors qu’OptiX est activé, les cartes sont rebattues, avec un clair avantage aux RTX, qui divisent environ par 2 leur temps de rendu total ! Cela les classes sans difficulté devant les flagships précédents... autant dire que même la RTX 2060 sera un bon achat pour qui cherche à effectuer de la modélisation 3D un tant soit peu avancée.

 

 

 

 Faire de la modélisation 3D avec un logiciel libre, c'est sympa, mais quel GPU et CPU vaut-il mieux privilégier ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 12 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !