Ils ne peuvent pas se passer l'un de l'autre. Après Nvidia, AMD annonce son support du Ray tracing temps réel. Toutefois la donne est un peu différente pour AMD puisque la cible est clairement les professionnels de l'image et les bosseurs (les encodeurs de pr0n ne sont pas des bosseurs mais des laborieux). En effet le géant  annonce ProRender, qui est une accélération temps réel par les GPU de techniques issues de la rasterization classique et du ray tracing. Ainsi, AMD pense booster significativement les travaux effectués par ces deux méthodes de rendu simultanément. ProRender fera partie de la trousse à outils pour les pro GPUOpen. Cela vient en quelque sorte remplacer efficacement l'APi Firerays inclue dans GPUOpen depuis 2 ans.

 

 

On est vraiment dans une optique quelque peu différente de son concurrent, puisque le caméléon était clairement orienté gaming avec le support de gros studios et les moteurs 3D récents. Ceci va bien dans le sens voulu par l'ex fondeur de réserver ses GPU pour le milieu pro, qui paye bien, alors que ses flagships sont torturés sur le segment gaming avec des performances du niveau des GP104 avec un GPU de la taille d'un GP102. C'est une manière donc d'aider les développeurs à accepter les Radeon version Pro, de leur offrir des facilités de programmation en leur faisant gagner du temps. Cela confirme d'une certaine manière l'absence totale de nouveauté gaming pour AMD en 2018, chose qu'il a confirmé lors du CES en ne dévoilant rien pour le grand public qui achetait des Radeon pour jouer. Ca sera Vega et Polaris au moins jusqu’en 2019. Affaire à suivre puisque la conférence sera donnée ce jour à la GDC.

 

amdlogo

 On n'en entendait plus parler depuis des années après tant de promesses il y a 10 ans, et voilà le ray tracing qui revient à la charge chez AMD cette fois 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !