Le motion blur ou flou de mouvement, ou flou cinétique est ce vilain effet de flou créé par les images lors de déplacements rapides, que ce soit en photographie, en vidéo ou dans le jeu vidéo. Il en résulte une trainée visible derrière les images, que l'on peut aussi qualifier d'image fantôme. Attention, le flou de mouvement peut être voulu ou le résultat d'un défaut de rendu. Dans le cas présent, c'est évidemment l'aspect défaut que VESA veut adresser. Dans le cas de nos écrans, celui-ci est lié essentiellement au temps de réponse des pixels et leur (in)capacité à changer d'état (de couleur) le plus rapidement possible, leur persistance étant à l'origine du phénomène, qui sera donc plus ou moins visible selon leur vitesse, ou pas du tout dans le meilleur des cas.

 

Il existe déjà un paquet de technologies propriétaires visant à réduire le flou de mouvement : Motion Blur Reduction, LightBoost (NVIDIA), ULMB (NVIDIA), PureXP (ViewSonic), DyAc (BenQ), ELMB (ASUS), VRB (Acer), Aim Stabilizer (GIGABYTE), MotionFlow Impulse (Sony), 1 ms MPRT (LG). Bref, comme vous pouvez le constater, pas de standard, chacun fait un peu ce qu'il veut pour améliorer la chose et les résultats de ces parades sont évidemment variables, parfois bons, parfois mauvais.

Ainsi, après s'être attaqué à corriger le tir de l'Adaptive Sync avec l'AdaptiveSync, VESA veut maintenant faire en sorte que le consommateur puisse aussi plus facilement déterminer la qualité du flou de mouvement d'un écran selon ses limites naturelles (c'est-à-dire sans l'usage d'une méthode artificielle d'amélioration de réduction du flou de mouvement) VESA estime que les chiffres habituellement utilisés pour mesure le flou de mouvement, comme le temps de réponse gris à gris et noir à blanc, sont aujourd'hui dépassés. 

 

vesa clearmr logo officiel

 

Le nouveau label ClearMR a pour objectif de remettre (prudemment) un peu d'ordre dans tout ça, selon un classement avec 7 catégories : CMR 3000, 4000, 5000, 6000, 7000, 8000 et 9000. Chaque catégorie représentera une plage de performance basée sur un rapport entre les pixels nets et les pixels flous exprimé en pourcentage. Ainsi, le niveau ClearMR 7000 est par exemple défini comme une plage CMR ayant de 65 à 75 fois (6500 à 7500 %) plus de pixels nets que de pixels flous. En somme, plus la valeur du nombre CMR est élevée, meilleure sera la capacité de l'écran à afficher du mouvement de manière nette. Selon VESA, chaque niveau représentera une montée en grade visible de la fidélité visuelle en pratique. Vous retrouverez la description de la méthode de test et les critères, ici

 

vesa clearmr tier chart

 

Bien entendu, qui dit nouveau standard dit aussi nouveau logo, pardi ! En revanche, le logo pourra être utilisé sur l'emballage uniquement des écrans ayant atteint le niveau le plus élevé, à savoir CMR 9000. Autrement dit, sa présence sera la garantie d'une excellente netteté visuelle. Pour les autres niveaux, on suppose que les fabricants pourront simplement mentionner le niveau atteint sur la fiche technique de l'écran. 

En tout cas, ce nouveau standard de qualité ne peut être qu'une bonne chose pour le marché de l'écran de manière générale, toute amélioration est toujours la bienvenue ! Nous devrions commencer à le voir apparaitre sur le terrain relativement prochainement, étant donné que des écrans (quasi essentiellement de chez LG) ont déjà été certifiés. La base de données officielle est accessible ici

 

Un poil avant ?

Retour sur le jeu Stray, avec plein de GPU dedans

Un peu plus tard ...

Aux Chips Chaudes, Intel fait le point sur ses Météores

Une bonne nouvelle pour les écrans et les joueurs !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !