Rocket Lake devrait être annoncé la semaine prochaine. En attendant, puisque tout ou presque a déjà été dit, un sample a été détecté et malmené par cette belle Hélène. Froide comme une tueuse, elle a mis à mal le premier représentant Cypress Cove et le dernier en 14nm. On ne connait pas exactement le modèle torturé, puisqu'il semblerait que Core i7 et i9 partagent le même nombre de coeurs et de threads, et que la seule différence plausible serait simplement les fréquences, mais il avait 8 coeurs et 16 threads, 4 Mo de L2 et 16 Mo de L3, ce qui certifie que ce n'est pas un Comet Lake (ce dernier avait 2 Mo de L2).

 

Sous Hélène, le CPU a atteint la fréquence record de 6923 MHz, le tout sur une carte maman GIGABYTE Z590 dont on ne connait pas la référence exacte. La mémoire était un stick overclocké pour le coup à 6666 MHz, bonjour les tensions pour en arriver là ! Ce qui est par contre impressionnant, c'est que généralement, les CPU évoluent dans le temps, avec des procédés de gravure mieux maitrisés sur chaque architecture, et c'est vers la fin de la carrière du processeur que tombent les records. Cette fois, c'est dès le début alors que même la 11e génération n'est pas annoncée ni en vente. Ça risque de faire mal en gaming, mais en applicatif, Rocket ne devrait pas faire de l'ombre aux 5900X et 5950X, en revanche le 5800X devrait être la cible à abattre pour Intel.

 

intel rocket lake fusee


Un poil avant ?

Le 1er écran gaming à un cheveu (pas celui de Pascal) des 400 Hz chez Acer ?

Un peu plus tard ...

Microsoft corrige un bug sur le login de Windows 10

 Pas encore annoncé ni vendu, et pourtant Rocket Lake semble bien facile à rendre fou, certes sous LN2, mais il est docile le type ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 11 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !