Sorti du chapeau de 2K Games, la trilogie Mafia a débarqué la semaine passée sur les plateformes les plus courantes, vous le trouverez donc au rayon charcuterie aux côtés du disque laser de Dorothée (#LesInconnus). Mais c'est bien joli tout ça, mais est-ce qu'on a droit à un nouveau remaster de la honte façon FF8 made in Square Enix, ou peut-on s'attendre à un "vrai" travail de remasterisation ? Eh bien soyez rassurés, car des différences dans cette nouvelle version, vous trouverez (#MaîtreYoda).

 

 

 

En ce qui concerne le protocole de test (c'est un peu pompeux mais y'a un minimum de rigueur, on vous assure), c'est toujours grâce à une RTX 2080 Gaming OC et un Ryzen 1800X que nous avons effectué nos relevés, car oui, il y a aussi des mesures de frame rate histoire de voir comment le remaster tourne en 4K UHD par rapport à l'original, lui aussi réglé en 2160p. Les maigres options sont réglées à fond dans tous les cas, sauf sur le remaster où nous avons réglé l'antialiasing sur MSAA 4x.

 

Pourquoi une telle hérésie, nous demanderez-vous, tout le monde sait que l'antialiasing est (presque) inutile en 2160p, que diable... Tout simplement afin de voir ce qu'était capable de faire la 2080 tout en restant au-dessus du cap des 60 fps. Autant vous dire qu'en MSAA 8x, ça ne passait pas... D'autre part, dites-vous bien qu'en désactivant cette option ô combien gourmande, vous aurez de sucroît un gain substantiel d'ips. Bref, le jeu tourne bien mais on voulait le rendre "très" beau, et si certains nous reprocherons cette douce folie, n'y voyant que peu d'intérêt, d'autres s'occuperont allègrement de relever les différences entre cette nouvelle version et l'original de Mafia II sorti en 2010.

 

 

 Dix ans plus tard, les mafieux reviennent en version remasterisée pour ce 2e opus que personne n'attendait. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !