Lors du lancement des cartes à base de RDNA 2, AMD avait parlé d'une solution propre dont la philosophie s'apparenterait à celle du DLSS. Le but, c'est d'obtenir un antialiasing efficace visuellement, et qui en plus offre un gain d'images par seconde. Pendant des années, appliquer une telle méthode a toujours coûté en ressources, ce qui a obligé les développeurs à mettre au point des AA par exemple post-process, traduire par post calcul d'image, qui limitaient l'impact négatif des AA classiques comme le MSAA, mais sans en avoir la qualité visuelle. C'était un compromis et ce fut ainsi que le FXAA a connu son heure de gloire. Bref, NVIDIA a jeté le premier un pavé dans la mare, avec le DLSS, où un réseau neuronal est capable de calculer à des définitions et qualités très supérieures une image en définition inférieure pour l'afficher à votre définition en temps réel par la suite. Il en résulte des gains, mais aussi selon les moteurs, un léger flou plus ou moins marqué, mais en net progrès depuis le DLSS 2.0.

 

AMD bossait sur le FSR, acronyme de Fidelity Super Resolution. Il sera lancé finalement le 22 juin prochain, selon 4 niveaux de réglages, comme le DLSS. Il s'agirait en fait d'un algorithme d'upscaling qui moulinerait sur les unités de calcul classiques, au contraire du DLSS qui nécessite des tensor cores. AMD annonce des gains énormes, selon que vous êtes en mode Ultra (le plus qualitatif), Qualité, Equilibré ou Performance (le plus véloce).

 

Cela rappelle forcément le DLSS, mais AMD pose son FSR comme étant ouvert aux solutions vertes au contraire du premier cité par son mode même de fonctionnement. Étant donné que c'est un filtre d'upscaling, avec plusieurs types de rendus, on ne voit pas comment AMD échapperait aux mêmes soucis de flous générés par cette méthode. De plus, étant plus généraliste, il se peut qu'elle soit moins efficace qu'une accélération matérielle prévue à cet effet. Pour autant, nous aurons le loisir de faire des comparatifs visuels, mais la voie ouverte par les verts montre là aussi qu'elle était bonne, puisque les deux géants du secteur arrivent à l'imposer comme quelque chose qui est bénéfique pour l'expérience de jeu. Quand une idée est mauvaise, on ne la suit pas et on n'investit pas à perte. Reste à voir si NVIDIA arrivera à convaincre les développeurs de privilégier le DLSS pour ses propres cartes, ou si ces derniers ne choisiront que le FSR. Vu la proximité des deux upscaling, il y a fort à parier que les deux perdureront, Sony et Microsoft d'un côté, Switch de l'autre, PC pour tous. Il y a la place pour chacune, toutefois, il ne faut pas oublier qu'il reste du boulot aux verts pour en faire quelque chose de parfait, nous verrons si les rouges ont trouvé un meilleur remède, mais les gagnants sont les joueurs sans le moindre doute !

 


Un poil avant ?

Vous avez parlé du Computex ? AMD y lance officiellement ses APU pour PC de bureau !

Un peu plus tard ...

Encore un peu de keynote AMD, avec des Ryzen en 3D pour la fin d'année ?

 Le Fidelity Super Resolution arrive dans 3 semaines, il sera excitant de voir comment se comportent les cartes avec, rouges ou vertes. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 47 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !