• Et à l'utilisation, ça donne quoi ?

Quand on est quelqu'un qui n'a pas besoin de correction optique, porter des lunettes peut sembler bizarre. C'est notre cas dans le cadre de ce test, et nous avons voulu tester essentiellement le confort visuel et les effets de ces lunettes sur la fatigue et/ou les douleurs. Il faut bien évidemment noter que les montures sont modifiables selon vos goûts, on ne vous vend pas que des verres pardi. Ensuite on notera que le test s'est déroulé sur plusieurs semaines d'utilisation intensive d'écrans - notamment moniteurs PC - à raison d'au moins 8 heures par jour (oui, ça bosse dur).

 

tomtom eyezen tueur

Avec mes super lunettes Essilor, je suis un ouineur !

 

Donc niveau confort et sans parler des montures imposées pour le test et qui ruinent le pif, on peut dire que ça fonctionne. Ça fonctionne même très bien. Plus de fatigue occulaire ou d'yeux ultra secs en fin de journée, plus de maux de têtes après des journées de 12 heures passées devant les écrans... Un vrai régal ! On n'y croit pas forcément tant qu'on n'a pas essayé, mais là pour le coup, on a essayé et on est convaincus ! À tel point que les séances de boulot sur écran sans les lunettes picotent les yeux au bout de quelques heures, on voit vraiment la différence et on sent le besoin de remettre les lunettes pour atténuer ces désagréables symptomes. Attention toutefois aux effets secondaires, car si la lumière bleue peut être néfaste, elle a tout de même un rôle dans l'éveil, il n'est donc pas impossible que vous vous sentiez plus "détendu" en fin de journée.

 

Visuellement, on note tout de même une légère teinte jaune du verre, mais vraiment très très légère, à la limite de la perception en se concentrant sur les blancs, et qui n'a en tout cas rien à voir avec les lunettes gaming d'entrée de gamme à verres jaunes ; donc attention tout de même pour les graphistes pro. N'ayant pas besoin de correction, nous avons toutefois noté une légère distortion de l'image sur les bords des verres provoquant une étrange impression de flou qui s'estompe après avoir retiré les lunettes.

Quant aux +0,4 dioptries présentes dans la partie inférieure des verres, le bilan est mitigé car sur deux retours cela apporte soit un confort de netteté supplémentaire et donc un petit bonus, en mode pion qui s'apprête à vous assener 2h de colle, le regard noir vous étant adressé au-dessus de ses petites lunettes loupes vissées sur le bout de nez ; soit un changement à la limite du perceptible, qui nous donne envie de tester les modèles avec +0,6 ou +0,85 dioptries. Du coup, on ne saurait que vous inviter à essayer la chose par vous-mêmes, bien qu'Essilor applique un conseil en fonction de votre âge - rappelons à toutes fins utiles que l'optique, c'est un peu leur job depuis le XIXe siècle !

 

comptoir 4stars

Une chose est sûre, ces lunettes sont efficaces. Plus de fatigue occulaire, un confort accru sur les longues sessions devant les écrans... alors pourquoi 4 étoiles ? Première raison : certes les lunettes fonctionnent, mais ça fait beaucoup de fioritures quand des lunettes à verres jaunes ont le même effet. En comparaison avec une paire de lunettes d'entrée de gamme (Arozzi VX-500), on constate exactement les mêmes améliorations au quotidien, à l'exception évidemment de ne pas voir la vie en jaune. Cela dit, d'autres modèles disposent maintenant de verres beaucoup moins teintés tout en conservant les avantages précédemment cités. Deuxième raison qui fait baisser la note : le prix. À partir de 66 € par verre (prix constaté) sans compter la monture, ça fait rapidement des factures à 200 balles la paire voire plus. Là encore, les lunettes gaming font le taff pour 2 à 4 fois moins cher selon que vous optiez pour des verres jaunes ou pas. La bonne nouvelle, c'est qu'on peut bénéficier d'une prescription médicale et donc d'un remboursement variable (sécu et/ou mutuelle), qu'on ait besoin d'une correction ou pas puisqu'il est possible de se faire prescrire des lunettes de repos par un ophtalmologiste (et à condition de choper un rendez-vous en moins de 6 mois, puis d'aller faire la paire en magasin par la suite, mais là n'est pas la question). Bref, Essilor propose du haut de gamme incluant le traitement des verres et plusieurs innovations technologiques, toujours est-il que le prix reste salé et le bénéfice par rapport aux produits similaires ne justifie pas forcément le surcoût. Cela dit, on ne peut que vous conseiller de vous pencher sur la question tout de même, tant le bénéfice d'un tel accessoire est plus qu'appréciable au quotidien.


Les 58 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !