• Extreme Tweaker

 

Interessons nous donc au menu dédié à l'overclocking ou Extreme Tweaker comme le nomme Asus sur cette Maximus Formula. En effet, quel gachis de tester une telle carte mère aux fréquences de base d'un Q6600! C'est pourquoi nous allons procéder à un "léger" overclocking de 33%, réalisable dans la grande majorité des cas avec un simple air-cooling. Cela nous permettra également d'éprouver le fameux FSB1600 qui sera l'apanage des futurs processeurs haut de gamme Intel.

Commençons par les réglages CPU et les timings principaux de la mémoire:

 

 

Le FSB est poussé à 400mhz et la mémoire synchronisée avec ce dernier pour atteindre la norme PC6400. (ou DDR2-800) Le coeff. fixé à 8 permet une fréquence finale de 3,2ghz relativement "facile" pour une Core2 Q6600. (surtout en révision G0) Le command rate est laissé sur auto car avec 4 barettes, le mode 1T ne boot pas. Les timings principaux sont réglés sur des valeurs relativement correctes pour de la DDR2.

Au niveau du FSB Strap to Northbridge, celui de la Maximus est ajustable mais ne permet pas toujours de choisir les ratios mémoires que l'on désire ou de monter bien haut en FSB. Le meilleur choix pour notre test se trouve être le strap 333mhz autorisant à l'inverse du strap 266mhz la synchronisation de la mémoire avec le FSB. Enfin, pour expliquer très grossièrement ce à quoi correspond le strap, on peut faire l'analogie avec le coefficient multiplicateur d'un CPU.

En effet la fréquence de ce dernier est le produit du FSB par le coefficient multiplicateur et pour une fréquence CPU donnée, plus le coefficient est faible, plus le FSB est élevé. Pour un MCH, la génération du FSB CPU se réalise d'une manière similaire, donc, plus le Strap est faible, plus le Northbridge va "mouliner" pour générer un FSB donné.

De fait, s'il "tourne" plus vite en interne, les latences s'améliorent. C'est pourquoi un strap peu élevé donnera de meilleurs résultats en terme de latence et donc de performance mémoire qu'un strap plus élevé. Ceci dit, comme le Northbridge dispose lui aussi d'une limite (que l'on peut repousser en augmentant sa tension d'alimentation à l'instar d'un CPU) on ne peut pas monter le FSB CPU à l'infini avec un strap faible et il faut parfois faire la concession d'un strap plus important pour monter plus haut en FSB. La fréquence RAM suivant de tout façon l'évolution du FSB au travers du ratio la liant à ce dernier, on arrive à partir d'un certain gain en terme de fréquence à compenser le changement de strap au niveau des performances mémoire.

Fini pour l'apparté, passons aux réglages mémoires "secondaires".

 

 

 

Tout est vert preuve que je suis une personne raisonnable (enfin pas toujours) et que cet overclocking sera pour sûr reproductible par la plupart de ceux qui s'y essaieraient (à leurs risques et périls comme tout overclocking) à quelques nuances près au niveau des tensions et timings. Passons à présent au protocole et à la configuration de test.

 




Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !