Le SIGGRAPH 2021 a eu lieu, en toute discrétion, et en version dématérialisée entre le 9 et le 13 août. Le caméléon a fait un état des lieux de ses technologies, dont une grande partie était déjà connue. On citera tout un tas d'applications basées sur l'IA, dont vous parlait Nico, comme Canvas qui permet de créer une image à partir de dessins grossiers comme sur Paint, avec plus ou moins de succès si vous l'avez essayé.

 

Mais le gros de son programme résidait en l'usage des tensor cores et RT cores afin d'optimiser le rendu de scènes en Illumination Globale. C'est ce que les verts appellent le Neural Radiance Caching, mais cette technologie fonctionne de concert avec d'autres, afin de rendre la scène la plus photoréaliste que possible avec les techniques actuelles. On citera ReSTIR, qui avait été dévoilé au même salon l'année dernière, et qui amplifie les capacités en ray tracing avec plus d'interactions et plus de rayons incidents, et qui nécessite un filtre de débruitage de brute.

 

Le NRC permet d'accélérer les calculs neuronaux par un facteur 9x par rapport à TensorFlow 2.5.0. Sur une RTX 3090, ce seraient 1 milliard de requêtes en Global Illumination par secondes qui seraient possibles. Autre techno, la NeRF-Tex, une méthode qui permet de modéliser des textures avec sa réponse à l'éclairage, donnant plus de réalisme à l'objet, par technique de la primitive volumétrique polyvalente. Au final, il y a de quoi faire, mais NVIDIA ne manque pas d'idées pour exploiter encore plus les capacités "secondaires" de ses GPU.

 


Un poil avant ?

Gainward lance enfin une RTX 30 sobre

Un peu plus tard ...

Comptoiroscope • Humankind, le nouveau Civilization ?

 NVIDIA a fait montre de ses idées, tout ça pour un jour avoir des jeux plus beaux, ou des créations plus réalistes ? 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 7 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !